22 Juin 2015

51ème Salon de l’Aéronautique et de l’Espace Paris Le Bourget - La semaine en or du CNES

Le CNES était particulièrement présent lors de la 51ème édition du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris Le Bourget, qui s’est achevée dimanche 21 juin par un nouveau record de fréquentation. Une preuve supplémentaire qu’au-delà des professionnels, l’espace suscite un intérêt croissant auprès du grand public. Pour le CNES, le Salon était placé cette année sous le signe du climat et de l’exploration de Mars avec en invité de dernière minute, Philae dont le réveil la veille de l’ouverture du Salon, a mobilisé l’attention.

Le 51ème Salon du Bourget, le plus grand rendez-vous mondial de l’aéronautique et de l’espace, a été inauguré lundi 15 juin par François Hollande. Après avoir accueilli le Président de la République au Pavillon du CNES, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est adressé à la presse nationale et internationale. Une occasion de revenir sur les 50 ans de succès du CNES, de rappeler la contribution majeure de l’espace à l’étude du climat, dans la perspective de la COP21, qui se tiendra à Paris en fin d’année et d’insister sur le fil conducteur de sa feuille de route, « Innover pour gagner », l’atout majeur du CNES, à une époque où l’espace se trouve plus que jamais au cœur des enjeux sociétaux, résidant dans sa capacité à s’adapter. A cette occasion, le tout nouveau site Internet du CNES (http://cnes.fr) a été présenté à la presse.

L’un des moments forts de cette semaine a été la réunion des chefs d’agences spatiales du monde entier, qui s’est tenue lundi 15 juin au Siège du CNES. Les échanges ont principalement porté sur les multiples contributions de l’espace à l’étude du climat et ont donné lieu à une déclaration commune, pour préparer le Sommet de l’IAA, à Mexico en septembre prochain, dans la perspective de la COP21.

Les plus hautes instances de l’Etat ont également manifesté leur intérêt pour l’espace et réaffirmé leur soutien aux programmes du CNES en se rendant à son Chalet et son Pavillon, où ils eurent l’occasion d’échanger avec ses dirigeants. Parmi elles : François Hollande, Président de la République, le jour de l’inauguration, Manuel Valls, Premier ministre, Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, George Pau-Langevin, Ministre des Outre-Mer et bien sûr, Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, qui, dès sa nomination, s’est rendu au Salon du Bourget.

Le CNES a aussi réuni, sous la présidence de Najat Vallaud-Belkacem, le mardi 16 juin, une quarantaine de Parlementaires en charge du spatial, dont Chantal Berthelot, Députée de Guyane et Présidente du Groupe des Parlementaires pour l’Espace (GPE) et Jean-Yves Le Déaut, Député de Meurthe-et-Moselle et Président de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST).
Réservés aux professionnels, les quatre premiers jours du Salon ont donné lieu à de multiples rencontres avec des dirigeants et délégations des principales agences spatiales mondiales et à la formalisation d’accords bilatéraux. C’est ainsi que Jean-Yves Le Gall et Charles Bolden, l’Administrateur de la NASA, ont signé deux importants accords, l’un pour renforcer la coopération pour la gestion des risques de collision en orbite, l’autre pour la mise en œuvre de l’instrument SuperCam de la mission Mars 2020. A noter également l’accord avec les principales agences spatiales européennes pour renforcer la surveillance de l’espace et un accord de coopération spécifique avec l’AEM, l’agence spatiale mexicaine, dans le domaine des ballons. Des accords ont également été signés avec de nombreuses institutions, organismes ou établissements : reconduction du partenariat avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, accord avec la FAA dans le domaine du transport spatial, renouvellement du partenariat avec Alain Ducasse Education, convention de partenariat avec l’Ecole des Mines d’Albi et reconduction pour cinq ans de celle passée avec l’ISAE-SUPAERO, lancement du collectif pour des activités spatiales responsables « Collective for Space Care », lancement de la deuxième édition d’« ActinSpace », adhésion à la « Charte développement des entreprises publiques »,…

Le CNES a par ailleurs accueilli la table ronde du CEOS dédiée à l’espace, au climat et à leur gestion par la communauté spatiale internationale, et qui a permis aux intervenants d’échanger avec le public. Etaient ainsi présents Volker Liebig, Directeur de l’Observation de la Terre à l’ESA, Alain Ratier, Directeur général d’Eumetsat, Dave Williams, Directeur exécutif du CSIRO, Shizuo Yamamoto, Vice-Président de la JAXA et Mike Freilich, Directeur des Sciences de la Terre à la NASA. Les débats ont été clos par une allocution de Jean-Loup Puget, Président du Comité des Programmes Scientifiques du CNES.

Enfin, comme à chaque édition du Salon, une journée entière, le jeudi 18 juin, était entièrement consacrée à la Guyane. A cette occasion, le CNES a réaffirmé son engagement dans le soutien au développement de l’utilisation des moyens spatiaux dans les Outre-Mer. La consolidation de l’emploi étant une préoccupation constante pour le CNES, un accord a été conclu avec le GEIQ BTP pour favoriser durablement l’insertion socio-professionnelle des jeunes, pendant la durée des chantiers de construction de l’ensemble de lancement d’Ariane 6, à Kourou. Ce dernier a d’ailleurs été officiellement lancé le même jour, puisque le CNES a fait savoir qu’il avait choisi Eiffage BTP pour réaliser ses terrassements généraux. George Pau-Langevin, Ministre des Outre-Mer, a honoré de sa présence la signature de cet accord, première étape du chantier devant permettre la construction des installations qui lanceront Ariane 6 en 2020.

Comme le veut la tradition, les trois derniers jours du Salon étaient ouverts au grand public, lequel est venu en masse, la fréquentation dépassant de plus de 10% de celle observée en 2013. C’est ainsi que près de 10.000 passionnés se sont présentés chaque jour au Pavillon du CNES, formant une longue file d’attente, pour obtenir des explications sur la maquette grandeur réelle d’InSight (mission d’étude de Mars, dans laquelle le CNES est fortement impliqué) et visiter le spectaculaire Climatodôme présentant les missions du CNES et l’apport essentiel du spatial à l’étude du climat. Le public n’a pas été le seul à être conquis par le Climatodôme. Lors de son passage, Ségolène Royal l’a ainsi particulièrement apprécié et a immédiatement demandé s’il était possible qu’il soit installé pour un temps dans les jardins de son Ministère, ce qui sera fait à la rentrée prochaine, avant qu’il rejoigne le bas des Champs-Elysées, pour que les Parisiens puissent également en profiter, courant octobre 2015.

Toujours désireux d’encourager l’orientation des jeunes vers des carrières scientifiques, le CNES était présent au Forum Emploi-Formation les 19 et 20 juin, où plusieurs de ses ingénieurs ont accueilli de nombreux étudiants, pour leur présenter les métiers et parcours possibles dans l’Etablissement (stages, formations supérieures ou professionnelles). Enfin, le CNES a organisé une table ronde ayant pour thème « La parité, vers une démarche collective », une problématique à laquelle l’établissement est très attaché. Y participait notamment Fabienne Casoli, Directeur adjoint à la Direction de la Stratégie et des Programmes du CNES. A ce jour, les femmes représentent 37% de ses effectifs et pour le CNES, « la parité est depuis de nombreuses années au cœur de ses priorités, avec de très bons résultats ; toutefois, il reste encore à mobiliser les compétences de tous ses partenaires, écoles, universités, associations et entreprises, pour inscrire cette démarche au sein d’une action collective, afin de répondre à ce sujet de façon constructive, créative et surtout équitable ».
La semaine du Salon s’est achevée le dimanche 21 juin, jour que le CNES avait décidé de consacrer à ses personnels. C’est ainsi que plus de 110 salariés, en provenance des établissements parisiens (DLA et Siège), mais également du CST de Toulouse, soit quelque 400 personnes en comptant leurs familles, ont été accueillis et ont pu découvrir le Pavillon du CNES ; « Véritables ambassadeurs, les salariés du CNES portent à tout instant les valeurs que nous incarnons et il me semblait important que les familles se rendent compte du travail extraordinaire réalisé par nos collaborateurs, fruit de leur expertise incomparable », a notamment déclaré le Président du CNES à l’occasion de cette manifestation informelle et conviviale.

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Alain Delrieu    Tél. 01 44 76 74 04    alain.delrieu@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr