9 Juillet 2020

ANGELS, le premier nano-satellite français industriel, est opérationnel en orbite

ANGELS, mis en orbite le 18 décembre 2019 et doté d’un nouveau logiciel de vol, tient ses promesses : la plateforme d’ANGELS assure désormais pleinement les missions pour lesquelles elle a été conçue par HEMERIA en collaboration avec le CNES.

La recette en vol de la charge utile ARGOS-Néo développée par Thales et Syrlinks se poursuit nominalement et permettra de déclarer l’utilisation opérationnelle de cette nouvelle mission à bord d’ANGELS, qui complétera ainsi le système ARGOS.

Les équipes d’HEMERIA, de KINEIS et du CNES peuvent d’ores et déjà tirer le meilleur parti de ce démonstrateur en orbite pour préparer le développement de la constellation IOT KINEIS qui sera composée de 25 nano-satellites.

Développer et mettre en service un nouveau satellite en moins de 24 mois était un défi. Ce fut possible grâce à un tout nouveau mode de coopération entre le CNES et HEMERIA dans le cadre de sa filière nano-satellites dont ANGELS était le premier exemplaire. Co-investissement, transfert de connaissances et pilotage agile ont ainsi permis d’atteindre des objectifs très ambitieux pour un coût réduit.

Caroline LAURENT, Directrice des Systèmes Orbitaux au CNES, déclare : « ANGELS, c’est un très beau partenariat qui marque l’entrée du CNES comme acteur du NewSpace tout autant que l’éclosion d’HEMERIA. C’est également la concrétisation de méthodes de travail innovantes passant par des équipes intégrées CNES-HEMERIA et par un apprentissage commun, et l’émergence du « faire avec » de la part du CNES qui est une manière très efficace de faire mûrir un jeune entrant dans le monde des tout petits satellites. C’est aussi le « proof of concept » de la constellation KINEIS en développement chez HEMERIA avec un partenariat qui se poursuit et évolue entre les deux entités. »

Dans le cadre de la doctrine de « défense spatiale active » prônée au niveau national, de nouveaux projets sont en cours de maturation tels des nano-satellites guetteurs.

Nicolas MULTAN, Directeur Général d’HEMERIA rajoute : « 2009 a marqué le début de l’aventure Nanosat pour HEMERIA, avec les premières réflexions sur l’idée de faire du format cubesat-nanosat un produit industriel ne se cantonnant pas au domaine des démonstrations. Dix ans plus tard nous avons eu l’immense joie de mettre en orbite ANGELS, le fruit d’une excellente collaboration avec le CNES que nous remercions vivement. ANGELS a maintenant 6 mois [en orbite] et il se porte à merveille, ce qui nous rassure sur la qualité des développements conjointement menés avec le CNES et qui laissent maintenant place aux développements en cours de la constellation KINEIS. Une superbe histoire en train de s’écrire ! »

Démonstration est ainsi faite que l’action publique associée à des initiatives entrepreneuriales peut être un montage gagnant/gagnant.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr