26 Mars 2024

Annonce des 4 lauréats de l’Appel d’Offres pour la démonstration d’un service de micro/mini-lancement

À l’occasion de sa visite au Centre Spatial Guyanais (CSG), mardi 26 mars 2024, le Président de la République Emmanuel Macron, a confirmé l’annonce des 4 lauréats retenus sur l’Appel d’Offres pour la démonstration d’un service de micro/mini-lancements lancé dans le cadre du volet spatial du plan France 2030.

Lancé en 2021, le plan France 2030 prévoit 54 milliards d’euros d’investissements publics sur cinq ans. Doté d’un budget conséquent, le volet Espace a vocation à hisser la France au rang de leader mondial tout en renforçant son autonomie stratégique. Il est opéré conjointement pour le compte de l’État par le CNES et Bpifrance. Le CNES a la responsabilité d’identifier les marchés émergents, de proposer des feuilles de route pour stimuler l’innovation et la recherche de solutions industrielles dans ces domaines, puis de réaliser les appels d’offres correspondants. Le CNES joue aussi un rôle de synthèse des besoins des différents acteurs publics potentiellement intéressés par l’utilisation de la donnée spatiale, avec un objectif de commande auprès d’industriels.

Pour continuer pleinement à jouer un rôle majeur sur la scène internationale des lancements, l’État, sous l’impulsion de Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a mis en place un schéma de soutien à la transformation et à la compétitivité de la filière française émergente passant ainsi à une logique de compétition. Ce changement de paradigme, indispensable pour maintenir les acteurs historiques dans la compétition internationale et faire émerger des jeunes pousses performantes, se met également en place en Europe.

Dans ce cadre, le CNES, pour le compte de l’État, a lancé en juillet 2023 un Appel d’Offres compétitif pour la démonstration d’un service de micro/mini-lancements pour répondre aux besoins publics d’un accès à l’espace flexible, robuste et disponible pour les petits satellites. Cet Appel d’Offres de démonstration de service était conçu pour permettre aux opérateurs privés, quelle que soit leur taille, de proposer leurs projets en fonction de leur niveau d’ambition avec leurs choix technologiques, avec des jalons calendaires permettant de ne pas poursuivre le contrat en cas de non-réussite. Ce repositionnement de l’acheteur public et de l’industriel permettra de vrais gains en compétitivité.

Les 4 lauréats retenus sont :

Pour une mission cible LEO à 400 km d’altitude avec une capacité de Charge utile de 50 kg :

  • HyPrSpace (Hybrid Propulsion for Space) est une société fondée en 2019 située en Région Nouvelle Aquitaine. Elle s’est organisée en consortium avec les sociétés CT Ingénierie, SpaceDreamS et Telespazio France. La solution de lancement développée, dénommée OB-1, présente l’originalité d’une propulsion hybride à base de polyéthylène et oxygène liquide permettant une architecture du véhicule innovante et brevetée. La performance visée pour le marché cible est de 235 kg sur une orbite LEO 400 km. La démonstration de service de lancement en vol est prévue en 2027.

  • LATITUDE est une société fondée en 2019 située en région Grand Est. Elle développe le lanceur Zéphyr afin de mettre sur le marché une offre de lancement visant une performance de 100 kg en orbite SSO dans un premier temps. La solution de lancement proposée par Latitude s’appuie sur des technologies éprouvées dans le secteur spatial, comme la propulsion principale à base de kérosène, et a pour ambition une première démonstration en vol dès fin 2026 depuis l’ELM à Kourou.

Pour une mission cible SSO à 600 km d’altitude avec une capacité de Charge utile de 800 kg :

  • Sirius Space Services est une société fondée en 2022 située en Région Ile de France développant une gamme de petits lanceurs permettant d’adresser un marché allant de 180 à 1100 kg de charge utile sur une orbite SSO de 500 km. La gamme proposée est constituée d’un corps central auquel s’ajoutent entre 2 et 4 boosters latéraux de conception équivalent au corps central. Les lanceurs de cette gamme utilisent une propulsion principale à base d’oxygène et de méthane. La démonstration en vol proposée sera réalisée avec le lanceur intermédiaire de la gamme, dénommé Sirius 13 avec 2 boosters latéraux, à l’horizon de fin 2027. Elle visera une performance de 700 kg sur l’orbite SSO 600 km.

  • MaïaSpace est une filiale d’ArianeGroup fondée en 2021 située en Région Haute-Normandie. Elle développe un mini-lanceur spatial avec premier étage réutilisable fonctionnant à l’Oxygène et au Méthane. La solution de lancement est construite autour de 2 versions du même lanceur, consommable et réutilisable pour le premier étage, ce qui permet d’adresser un marché étendu. La première démonstration de service en vol est prévue avant fin 2027 avec une performance visée de 1500 kg sur une orbite SSO 600 km depuis l’ELM à Kourou.

CONTACTS
Nathalie Blain    Tél. 01 44 76 75 21    nathalie.blain@cnes.fr
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr