18 Mars 2019

Campus spatial de l’Université Paris-Est Créteil - Avec le CNES, les étudiants ont « l’espace en tête »

Lundi 18 mars 2019, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, est intervenu au Campus Spatial Universitaire (CSU) de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC), à la Maison des Sciences de l’Environnement, en présence de Jean-Luc Dubois-Randé, Président de l’UPEC. Le CSU a pour vocation à tisser des liens avec les partenaires socio-économiques, locaux et nationaux et les partenaires institutionnels, à travers la réalisation de projets, notamment de Cubesats. A cette occasion, le Président du CNES a présenté le rôle incontournable du CNES dans la plupart des succès de l’Europe spatiale et sa contribution au rayonnement international de la France, grâce à la recherche et à l’innovation technologique.

Lors de son allocution face à un parterre d’étudiants, Jean-Yves Le Gall a rappelé les cinq domaines d’activité du CNES : les lanceurs (filière Ariane), la science (InSight-SEIS sur Mars, Mascot sur Ryugu, BepiColombo vers Mercure), l’observation (CFOSat avec la Chine), les télécommunications (Galileo avec presqu’un milliard d’utilisateurs) et la défense (rôle des quatre centres du CNES pour CSO-1). Il a ensuite expliqué les raisons de ces succès, basés sur une forte volonté politique (+14% d’augmentation du budget du CNES en 2019) et un écosystème français unique, composé d’universités, de laboratoires, d’agences, d’industriels et de start-ups, portés par l’excellence des quatre centres du CNES.

Jean-Yves Le Gall a rappelé que le CNES est au centre du jeu des enjeux nationaux, européens et internationaux, par son rôle incontournable dans les programmes de défense, auprès des scientifiques mais aussi dans les instances européennes (Conférence ministérielle de l’ESA à Séville, fin novembre) ou encore à travers ses nombreuses et fructueuses coopérations dans les domaines de l’exploration, de la lutte contre le changement climatique et par son implication dans les grands rendez-vous de l’espace (One Planet Summit, IAC 2021 à Paris).

Le Président du CNES a aussi précisé que l’innovation constitue l’ADN du CNES et demeure une réponse pour que l’Europe reste compétitive face aux nouveaux acteurs du secteur et relève les défis de la globalisation. En faisant le choix de programmes disruptifs, moins coûteux et plus performants, le CNES s’est illustré dans la miniaturisation (baisse considérable du coût du ticket d’accès à l’espace), en développant notamment Angels, le premier nanosatellite industriel français qui sera lancé fin 2019. En étendant l’utilisation des technologies spatiales à tous les secteurs d’activités (santé, mobilité, agriculture, environnement, sécurité,…), le CNES contribue également à la création de nouvelles applications pour répondre aux besoins des citoyens.

A l’issue de cette rencontre, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Je me réjouis de voir l’intérêt que portent de nombreux étudiants au secteur spatial, notamment au travers de cette belle initiative portée par l’UPEC et par son Président, Jean-Luc Dubois-Randé que je remercie très chaleureusement. Les disciplines spatiales ont besoin de plus d’ingénieurs, plus de chercheurs, plus d’entrepreneurs. L’expertise et la capacité d’innovation du CNES participent à l’excellence française dont nous avons besoin pour répondre aux défis de nos sociétés de demain. »

_____
CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr
Sébastien Martignac    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 78 35     sebastien.martignac@cnes.fr