15 Mai 2020

CENTRE SPATIAL DE TOULOUSE - REPRISE PROGRESSIVE DES ACTIVITÉS DANS LE STRICT RESPECT DES CONSIGNES GOUVERNEMENTALES

Au cours de la semaine écoulée, le CNES a amorcé une reprise progressive de ses activités sur site dans chacun de ses quatre centres. Elle s’est faite au Centre Spatial de Toulouse (CST) de manière progressive avec une faible densité de personnes par bâtiment. Les plans d’application et les gestes barrières sont scrupuleusement respectés. Après quelques jours de déconfinement, le constat est très positif.

Les fonctions de soutien de l’établissement ont repris intégralement pour permettre à toutes les activités d’être réalisées dans de bonnes conditions. Mention particulière est faite pour le travail de veille sanitaire et de support aux équipes projet, dans la définition et la mise en œuvre des mesures sanitaires spécifiques aux différents cadres de travail ainsi qu’à la reprise du chantier de rénovation lourde de l’ensemble Lagrange-Le Verrier. La rigueur, l’application et l’implication dans la préparation de la reprise d’activité, ainsi que le matériel de protection disponible, ont permis d’assurer un haut niveau de sécurité sanitaire.

Un peu plus de 400 personnes, dont environ un tiers en assistance technique, ont été identifiées pour assurer la reprise d’activités à la Direction des Systèmes Orbitaux (DSO). Le nombre moyen de personnes présentes sur le site est estimé à 245 pour la première phase de déconfinement. Des plans d’application ont été rédigés pour toutes les activités devant réunir plusieurs personnes dans un même local. 15 projets ont été classés prioritaires et uniquement pour les tâches ne pouvant être télétravaillées (essais système, préparation de campagne, laboratoires, accès à des données classifiées ou restreintes, …). Parmi ces projets, on peut citer les programmes CERES, CSO-2, Taranis, Strateole, MicroCarb, ANGELS et NESS.

À la Direction des Lanceurs à Toulouse, 27 personnes travaillent sur les projets Ariane 6 et CSG NG (sur les 100 présentes habituellement). 15 personnes au maximum sont présentes simultanément sur site dans le respect strict des règles de distanciation avec en particulier, une personne par bureau et pas de réunion en présentiel. Des missions sur le site de Fos-sur-Mer sont en cours depuis le 11 mai pour la qualification des bras et des caissons cryotechniques d’Ariane 6.

Dans le strict respect des consignes gouvernementales, le CNES prépare d’ores et déjà les étapes suivantes qui permettront de desserrer les contraintes et d’alléger le télétravail pour que tous ses collaborateurs puissent, à une échéance la plus proche possible, retrouver le lien avec leurs collègues sur leur lieu de travail.

CONTACTS     
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr