11 Octobre 2017

Colloque « Le climat a besoin d’espace » - Le CNES engagé contre le réchauffement climatique

Deux ans après la COP21 qui a débouché sur l’Accord de Paris, le climat reste au cœur des enjeux politiques internationaux. La lutte contre le changement climatique est une priorité forte et le secteur spatial y contribue de façon active. C’est dans ce contexte que le CNES a participé au colloque international « Le climat a besoin d’espace » qui a associé agences spatiales et industriels de l’espace, mercredi 11 octobre à Toulouse.

Depuis plus de 30 ans, les satellites observent les différents compartiments du système Terre, l’atmosphère, l’océan, les surfaces continentales, l’intérieur de la Terre ainsi que leurs interactions. De plus en plus, ils aident les scientifiques à la compréhension des grands cycles comme ceux de l’eau et du carbone. Parmi la cinquantaine de variables essentielles qui mesurent le climat, 26 ne peuvent l’être précisément et globalement que depuis l’espace. Le dernier rapport du GIEC souligne l’apport considérable des mesures par satellites « aux observations du système climatique en combinaison avec d’autres moyens ».

C’est ainsi que les satellites ont contribué au succès de la COP21 et que, face aux enjeux du changement climatique, la coopération internationale est un élément indispensable pour relever le défi de ce siècle. C’est donc au travers de différentes coopérations que le CNES participe à l’application de l’Accord de Paris avec différentes missions :
·    25 ans d’altimétrie satellitaire avec la NASA, dont la mission SWOT représente la génération future des instruments de mesure du niveau des eaux.
·    Une collaboration avec la Chine pour le projet CFOSat qui permettra de mieux comprendre les interfaces océan-atmosphère.
·    Le développement du projet MicroCarb, avec le support de l’UKSA (Royaume-Uni), dédié à la mesure des concentrations de gaz carbonique.
·    La mesure du méthane atmosphérique depuis l’espace grâce à la technique du lidar, embarquée sur Merlin, développé avec le DLR (Allemagne).

A l’occasion de ce colloque, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « La coopération internationale entre toutes les agences spatiales est un élément incontournable pour démultiplier les efforts de chacune. Alors que le CNES s’est particulièrement investi sur les COP21 et COP22, la COP23 et le Sommet du Climat organisé à Paris le 12 décembre, seront deux nouveaux temps forts au cours desquels les agences spatiales se devront d’accélérer leurs efforts. A cette occasion, le CNES proposera à ses homologues du monde entier de renforcer leur coordination dans la lutte contre le changement climatique. »

_____
CONTACTS
Fabienne Lissak    Responsable des Relations Médias    Tél. 01 44 76 78 37     fabienne.lissak@cnes.fr
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr

Publié dans :