10 Mai 2016

Conférence ICT Spring Europe 2016 à Luxembourg Le CNES invité d’honneur au Space Forum

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, était invité le mardi 10 mai à s’exprimer au Space Forum de la Conférence ICT Spring Europe 2016 à Luxembourg. Il est intervenu sur le thème « From NewSpace to SmartSpace » et a présenté le rôle majeur du CNES dans l’innovation en Europe. Le Space Forum est dédié à l’impact des technologies spatiales sur les affaires, qu’il s’agisse de connectivité, de mobilité, de sécurité ou encore de climat.

Le Space Forum a rassemblé à Luxembourg de nombreux représentants d’agences spatiales, de pôles européens d’innovation, d’opérateurs de satellites, d’industriels ainsi que de business angels. Le Space Forum est dédié à l’impact du secteur spatial sur de nombreux secteurs d’activité, qu’il s’agisse de mobilité, de sécurité, des medias ou encore d’exploration spatiale et il réunit les intervenants incontournables du secteur, les dirigeants de start-ups et les investisseurs. Ce sont ainsi plus de 6.000 décideurs qui se sont rassemblés, provenant de plus de 70 pays, afin de participer à un programme exclusif de séminaires et de présentations effectuées par les plus illustres représentants du secteur spatial, articulé en quatre pôles, Global Connectivity, Mobility & Internet of Things, Cyber Security, Exploration & Space Mining.

Jean-Yves Le Gall, qui participait au panel de discussion sur le thème « Global Connectivity », est tout d’abord intervenu sur le thème « From NewSpace to SmartSpace » et a rappelé le caractère extrêmement changeant du secteur ces dernières années et l’avènement d’un nouvel âge spatial. Il a évoqué les perspectives d’évolution des services d’accès à Internet et l’arrivée annoncée de la 5G, qui devrait donner encore plus d’élan à l’Internet of Things. Il a ensuite exposé les avantages du NewSpace qui, selon lui, ressemblera davantage à un SmartSpace, au vu des systèmes spatiaux toujours plus réactifs, miniaturisés, modulaires ou flexibles. Selon lui, ce nouveau modèle permet de briser les frontières entre les systèmes spatiaux et les technologies NBIC, de développer les applications et de réduire conséquemment les masses emportées, afin de privilégier plus de flexibilité, comme par exemple la reprogrammation en orbite des satellites. Il a ensuite lié ces problématiques à celles du climat, pour le contrôle duquel les satellites sont amenés à jouer un rôle de plus en plus grand avec l’arrivée des premiers satellites de mesures régionales des concentrations de gaz à effet de serre, un défi pour lequel remplir il faudra compter sur la coopération internationale, l’une des forces du CNES.

Jean-Yves Le Gall a déclaré, après son discours : « Les orateurs et les visiteurs que j’ai pu rencontrer aujourd’hui, sont l’exemple même du caractère extrêmement changeant de notre secteur et de l’arrivée d’une myriade de nouveaux acteurs, dont les codes et les méthodes peuvent parfois surprendre, mais dont la motivation et les ambitions font évoluer notre secteur à pas de géant. L’avènement du numérique, l’explosion des capacités de transmission de données et du Big Data, changent la donne et nous laissent entrevoir un champ applicatif quasi intarissable. Notre véritable défi aujourd’hui est de nous adapter afin de profiter au mieux de cette véritable manne pour faire entrer notre secteur dans un nouvel âge spatial. »

_____
Contacts CNES
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr