21 Janvier 2020

COOPERATION ENTRE LE CNES ET L’INSERM SUR LES ENJEUX DE L’EXPLORATION SPATIALE

Lundi 20 janvier 2020, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a rencontré Gilles Bloch, Président de l’Inserm, au Siège de Paris Les Halles. Accompagnés des équipes techniques, ils ont échangé sur la mise en application de la convention-cadre de coopération signée par les deux établissements en septembre 2016, portant sur la recherche en physiologie spatiale et le développement de méthodes, outils et services s’appuyant sur les technologies spatiales dans le domaine de la santé.

Impliquée depuis 1976 dans la recherche en bio-astronautique, le CNES a participé à l’obtention de nombreux résultats sur des thématiques telles que la cinétique de la perte osseuse au cours des vols spatiaux, la physiopathologie du syndrome métabolique, le remodelage des vaisseaux ou le mécanisme de réparation de l’ADN après exposition aux radiations. Ces recherches menées sur les astronautes ont contribué à comprendre l’importance du rôle respectif de l’activité physique et de la sédentarité sur la santé (cette dernière constituant un problème majeur de santé publique).

La participation de l’Inserm à ces recherches menées dans le contexte spatial (à travers 8 de ses laboratoires) a contribué à hisser la France à la deuxième place mondiale en termes de publications scientifiques sur ces sujets. Ces excellents résultats attestent de la qualité des relations entre les deux organismes, qu’il convient d’entretenir et de renforcer face aux enjeux actuels dans le domaine de l’exploration habitée.

L’affirmation d’ambitions renouvelées au niveau mondial sur l’exploration spatiale et le vol habité ouvre de nouvelles perspectives et des fronts de sciences fondamentaux et instrumentaux sur lesquels l’Europe et la France souhaitent se positionner. Au plan national, il est possible de jouer un rôle significatif en mobilisant les chercheurs autour de ces nouveaux défis, notamment sur le développement de dispositions de compensation des effets de l’environnement spatial sur l’humain, l’instrumentation au service de la télémédecine, les solutions de support vie en environnement hostile et la lutte contre les radiations. 

Plusieurs pistes prometteuses jalonnent la feuille de route de la coopération entre le CNES et l’Inserm. Elles concernent notamment :
•    L’utilisation des infrastructures de microgravité simulée pour des protocoles de recherche hors spatial (vertiges, ostéosarcopénie, sédentarité),
•    La mutualisation de compétences en Intelligence Artificielle et pour le traitement des données,
•    La co-construction autour d’innovations technologiques de rupture ayant un intérêt pour la santé sur Terre et la santé dans l’espace.

CONTACTS           
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51   raphael.sart@cnes.fr