8 Décembre 2016

Coopération spatiale entre la France et la Chine Les équipes qui développent le satellite CFOSat, lauréates du Prix de l’Innovation du Comité France Chine

Mis en place en 2014, les Prix de l'Innovation du Comité France Chine (CFC) visent à mettre en valeur et récompenser des projets d’excellence innovants, développés conjointement par des équipes biculturelles franco-chinoises. Pour cette édition 2016, le CNES et les équipes chinoises ont reçu, à Pékin, le Prix de l’Innovation dans la catégorie R&D pour le projet de satellite CFOSat.

Depuis 37 ans, le CFC est un acteur incontournable de la diplomatie économique franco-chinoise, dont le rôle est de mettre en valeur l’offre française en Chine et de valoriser les coopérations franco-chinoises. Le CFC organise, depuis 2014, les Prix de l'Innovation qui visent à promouvoir et récompenser des projets innovants, développés conjointement par des équipes biculturelles franco-chinoises émanant aussi bien d’universités, de grandes écoles, de laboratoires, de centres de recherche et développement ou d’entreprises françaises ou chinoises. Le Prix R&D récompense les innovations qui n’ont pas encore été mises sur le marché, développées entre des unités de recherche publiques ou privées telles que des centres de R&D, des instituts ou des laboratoires d’entreprises.

Les Prix de l’Innovation 2016 ont été remis aux lauréats, jeudi 8 décembre, à Pékin, à l’occasion du 21ème Colloque Economique franco-chinois dont la délégation officielle est présidée par Jean-Pierre Raffarin, Président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat. A cette occasion, les équipes franco-chinoises travaillant sur le projet CFOSat (China France Oceanography Satellite) ont reçu le Prix de l’Innovation dans la catégorie R&D.

CFOSat fournira en temps réel, une cartographie du vent et des vagues à la surface des océans. Il s’agit de la première coopération entre la France et la Chine, visant à lancer un satellite à vocation scientifique, à l’horizon 2018. Parmi les aspects ayant amené le jury à se prononcer en faveur du projet pour la catégorie R&D, on peut notamment préciser que le projet constitue une innovation technologique majeure puisque les deux instruments sont basés sur des concepts n’ayant encore jamais été mis en orbite et emportant des technologies nouvelles ou encore que l’instrument SWIM (Surface Waves Investigation and Monitoring) fourni par le CNES, sera le premier diffusiomètre dédié à la mesure des vagues. Il fournira des données sur leur direction, leur hauteur et leur longueur d’onde avec une couverture globale des océans.

 _____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet        Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr