21 Avril 2017

Coopération spatiale entre la France et l’Allemagne - Accord entre le CNES et l’Institut Max Planck (MPE) pour la préparation de la mission d’astronomie SVOM

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Kirpal Nandra, Directeur Général du Max Planck Institute for Extraterrestrial Physics (MPE) ont signé un mémorandum d’accord relatif à la contribution allemande aux instruments MXT et ECLAIRs, développés par le CNES dans le cadre de la mission d’astronomie franco-chinoise SVOM.

SVOM (Space-based multiband astronomical Variable Objects Monitor) est un satellite dédié à l’étude des sursauts gamma, ces bouffées ultra-énergétiques qui nous atteignent depuis l’univers tout entier. Ces phénomènes signent des évènements cataclysmiques, comme l’explosion finale d’étoiles très massives, ou la coalescence d’étoiles à neutrons entre elles ou avec des trous noirs.

Selon les termes de l’accord signé par le CNES avec la CNSA (China National Space Administration) en 2014, le CNES coordonne les développements scientifiques et techniques de la contribution française à la mission SVOM. Le CNES est notamment responsable des instruments MXT (télescope à rayons X de basse énergie) et ECLAIRs (caméra X et gamma) ainsi que du segment sol associé.

Le Max Planck Institute for Extraterrestrial Physics (MPE) situé à Garching en Allemagne, apportera son expertise scientifique et ses compétences techniques dans le développement d’instruments aux hautes énergies et mettra à disposition son banc d’essais PANTER dédié au test des performances dans les domaines X et gamma. Au niveau technique, il collaborera aux développements, aux essais et aux opérations liés au plan focal de MXT ainsi qu’aux essais du spectroscope imageur en rayons X d’ECLAIRs, tout en poursuivant la coopération scientifique autour de la mission SVOM.

Commentant cette signature, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Le CNES est particulièrement fier d'avoir signé cet accord avec le Max Planck Institute. Ce nouveau partenariat montre combien les coopérations internationales multiples sont fondamentales pour mener à bien des projets d’envergure comme SVOM. »

« Nous sommes honorés de travailler sur cette mission SVOM avec nos collègues français et chinois. » a quant à lui déclaré Kirpal Nandra, Directeur Général du Max Planck Institute for Extraterrestrial Physics (MPE). « Les années 2020 s’annoncent particulièrement passionnantes pour l’astronomie du ciel variable et nous attendons avec impatience les prochaines découvertes sur certains des phénomènes les plus énergétiques de l’Univers. »

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Fabienne Lissak    Tél. 01 44 76 78 37    fabienne.lissak@cnes.fr
Secrétariat presse    Tél. 01 44 76 76 88    cnes-presse@cnes.fr