2 Mai 2018

Coopération spatiale entre la France et l’Australie, le CNES et l'UNSW Canberra Space lancent une étude sur la conception d'un satellite innovant

Le CNES et l'UNSW Canberra Space s'associent pour étudier un satellite innovant hyperspectral de télédétection dédié à la surveillance des récifs coralliens de l'Australie et du Pacifique Sud. Dans le cadre d'une lettre d'intention établie cette semaine par Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, en présence du Président de la République française et du Premier ministre australien, cette étude conjointe ouvrira la voie au développement de technologies spatiales en rupture avec le passé, telles que la télédétection hyperspectrale, le traitement embarqué, l'intelligence artificielle et les technologies de vol en formation. Ces technologies peuvent servir des applications telles que la surveillance de la qualité de l'eau douce et de l'eau de mer et la mise en place de pratiques agricoles de précision.

L'UNSW Canberra Space, en collaboration avec sa société dérivée Skykraft est le principal acteur du domaine spatial en Australie, avec une équipe de 40 membres, une ingénierie et des sciences spatiales de niveau mondial et de puissantes capacités d’innovation. Le groupe construit et fait voler des engins spatiaux miniatures pour répondre aux besoins nationaux. En 2017, l'UNSW Canberra Space et le CNES ont mis en place avec le soutien du gouvernement de l’ACT une installation sur le modèle du Centre d'Ingénierie Concourante (CIC) de classe mondiale développé par le CNES au Centre Spatial de Toulouse. L'étude sera menée à l’ANCDF (Australian National Concurrent Design Facility) de l'UNSW Canberra avec le soutien instrumental du CNES.

Selon le Professeur Russell Boyce, Directeur de l'UNSW Canberra Space, « La France et l'Australie s’appuient sur un héritage de 35 années de coopération spatiale qui sera pérennisée dans le cadre de ce projet. Après deux ans de travail avec le CNES pour le développement de missions spatiales conjointes, c'est fantastique de voir notre premier projet se concrétiser. Notre installation à l'UNSW Canberra permet aux ingénieurs et aux scientifiques qui conçoivent les engins spatiaux de déterminer rapidement la viabilité technique et économique des missions spatiales proposées. Nos compétences couvrent la télédétection hyperspectrale et les systèmes de traitement embarqué permettant de transformer des mesures en informations utiles, avec nombre d’applications dans le monde réel. »

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a annoncé que l'ajout récent de l'espace comme l'un des piliers du partenariat stratégique entre la France et l’Australie a fondamentalement consolidé les perspectives de coopération spatiale entre les deux nations. « En 2017, nous avons signé un accord préliminaire avec le Ministère australien de l'Industrie, de l'Innovation et de la Science, ouvrant la voie à un accord-cadre de coopération avec l'Agence spatiale australienne lorsqu'elle sera mise en place, pour permettre le développement de projets communs. Le CNES a été d’un grand soutien pour l'Australie et notre relation avec l'UNSW Canberra Space se développe et fait mûrir une industrie spatiale nationale. Nous nous attendons à ce que l'Australie devienne un partenaire stratégique important dans ce secteur. »

CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse    Tél : 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart          Attaché de presse      Tél : 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr