5 Mai 2017

Coopération spatiale entre la France et le Canada. Le CNES à la conférence « Global Space Governance ». Réunion avec l’ASC (Agence Spatiale Canadienne)

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, était invité à participer vendredi 5 mai à Montréal, à la « McGill Institute of Air and Space Law Conference on Global Space Governance » où il s’est exprimé sur le thème « The Importance of Space for Societal Development ». Il avait rencontré la veille, Sylvain Laporte, Président de l’Agence Spatiale Canadienne (ASC), pour faire le point sur la coopération spatiale entre la France et le Canada et la mise en œuvre de l’accord signé en 2014, lors de la visite d’Etat au Canada du Président de la République.

La « McGill Institute of Air and Space Law Conference on Global Space Governance » rassemble pendant deux jours à Montréal de nombreuses personnalités du monde spatial, pour réfléchir sur les questions liées à la gouvernance internationale de l’espace, dans la perspective de la tenue en 2018 de l’événement UNISPACE+50. En ce sens, le CNES était invité à présenter sa vision de la politique spatiale, aux côtés de représentants de nombreuses agences, d’organismes intergouvernementaux et de l’industrie. Une occasion pour Jean-Yves Le Gall de revenir sur les programmes du CNES et son activité internationale, déclinée autour des trois thèmes Innovation, Climat et Exploration.

Auparavant, le CNES avait tenu une réunion avec l’Agence Spatiale Canadienne (ASC) pour faire un point d’avancement sur l’accord signé en 2014, pour approfondir les relations dans les domaines de l’observation spatiale de l’environnement arctique, du suivi médical des astronautes et de la recherche en micropesanteur. En particulier, le lancement de l’échographe français ECHO vers la station spatiale internationale, un instrument utilisé par Thomas Pesquet pour étudier le système vasculaire, devrait fournir des résultats précieux sur la santé des astronautes. ECHO sera également utilisé par les astronautes canadiens lors de leurs futures missions. Pour la télé-épidémiologie, les deux pays participent au groupe de travail sur l’espace et la santé dans le cadre du COPUOS et un premier atelier sur la contribution de l’observation de la Terre aux pratiques de santé publique se tiendra à Montréal le 21 juin.

Le Canada contribue également, tout comme le Royaume-Uni, à la mission franco-américaine d’altimétrie et d’hydrologie SWOT, en fournissant des composants essentiels à l’instrument principal de ce satellite. Les données issues de SWOT sont attendues pour mieux comprendre le riche environnement hydrologique du Canada.

À l'issue de ces deux journées, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Le CNES est particulièrement fier des coopérations entreprises avec le Canada à la suite de l’accord signé en 2014. Le Canada prépare activement son prochain Plan Spatial et je ne doute pas que les discussions tenues au cours de ces deux journées, lors de la conférence organisée par la McGill University et de nos entretiens bilatéraux, enrichiront cette réflexion et nos possibilités de coopération ».
_____
Contacts :

Fabienne Lissak      Tél. 01 44 76 78 74     fabienne.lissak@cnes.frPascale Bresson     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.frSecrétariat presse  Tél. 01 44 76 76 88    cnes-presse@cnes.fr