31 Mars 2016

Coopération spatiale entre la France et le Chili Le CNES présent à la FIDAE et au LARS

Le CNES a participé, les mardi 29 et mercredi 30 mars, à Santiago du Chili, à la FIDAE (Feria Internacional del Aire y del Espacio). A cette occasion, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, est intervenu sur le thème « Space as a Tool for International Cooperation » et a participé à la cérémonie d’ouverture du LARS (Latin American Remote Sensing Week), intitulé cette année « Observing the Planet ». Il a aussi rencontré Andrés Gomes-Lobo, Ministre des Transports et des Télécommunications du Chili.

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé à la 19ème édition de la FIDAE. Créée il y a 35 ans, la FIDAE est devenu l’une des manifestations de l’air et de l’espace les plus importantes du continent américain, couvrant des secteurs aussi variés que la maintenance aéronautique, l’aviation civile, la sécurité du territoire ou encore les technologies spatiales. A cette occasion, Jean-Yves Le Gall a prononcé un discours rappelant l’importance de la coopération internationale dans le secteur spatial. Il a insisté sur le nombre de missions menées de concert avec d’autres pays, rappelant que la coopération est l’une des forces et des spécificités du modèle français, illustrant ses propos par le nombre d’accords spatiaux internationaux signés en 2015, 12 en tout, en présence du Président de la République ou du Premier ministre.

Dans ce cadre, il est intervenu au LARS, l’une des principales manifestations sud-américaines rassemblant scientifiques, industriels et utilisateurs afin d’échanger sur les problématiques du développement de l’outil spatial. En tant qu’invité d’honneur, il a rappelé que les satellites constituent un observatoire permanent du changement climatique et a insisté sur le rôle central des agences spatiales, dont la France a saisi toute l’importance, avec un budget annuel par habitant pour l’espace de 37 euros, le deuxième au monde après celui des Etats-Unis. Il a ensuite évoqué le succès de la COP21 qui, en décembre dernier à Paris, a permis de mettre en lumière le rôle incontournable des satellites pour l’étude et la protection du climat. Il a précisé qu’aura lieu le 3 avril à New Delhi, une rencontre des agences spatiales du monde entier, pour proposer une nouvelle déclaration en faveur de la maîtrise su changement climatique. Enfin, il a conclu sur la nécessité de toujours innover pour faire face aux défis à venir, particulièrement climatiques, en prenant comme exemple l’efficacité de la Charte Internationale Espace et Catastrophes Majeures, que le Chili peut activer.

En marge de ces événements, Jean-Yves Le Gall a rencontré Andres Gomez-Lobo, Ministre chilien des Transports et des Télécommunications (MTT), avec lequel il avait signé en octobre 2015, une lettre d’intention concernant la coopération franco-chilienne en matière d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique à des fins pacifiques. Ont notamment été évoqués la prochaine création d’une agence spatiale civile chilienne et l’utilisation des moyens spatiaux par le grand public.

Au terme de son déplacement, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Je suis une nouvelle fois particulièrement heureux de constater le dynamisme croissant du secteur spatial sud-américain, qui a su se placer au cœur des problématiques actuelles, comme en témoigne le rôle pionnier du Chili dans l’observation de la Terre. Je retiens de cette visite que le dynamisme du programme spatial chilien s’inscrit désormais dans le cadre d’une coopération globale, au profit de la sauvegarde de notre planète. »

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr