7 Octobre 2016

Coopération spatiale entre la France et le Royaume-Uni - Réunion bilatérale entre le CNES et l’UKSA

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES a rencontré Katherine Courtney, Directeur général de UKSA (United Kingdom Space Agency), jeudi 6 octobre à Londres, au département ministériel BEIS (Business, Energy and Industrial Strategy), afin de s’entretenir sur la coopération spatiale entre la France et le Royaume-Uni.

Cette réunion bilatérale entre le CNES et UKSA, désormais rattaché au département ministériel BEIS, fait suite à la première rencontre officielle entre M. Le Gall et Mme Courtney en juillet dernier, qui avait permis de faire un large tour d’horizon des thèmes principaux de la coopération entre leurs organismes.

L’observation de la Terre, pierre angulaire de cette coopération, a été l’objet de toutes les attentions lors de cette rencontre. Jean-Yves Le Gall est revenu sur la COP22, qui se tiendra à Marrakech mi-novembre, dont l’enjeu pour le volet spatial, est de traduire en actes concrets la Déclaration de New Delhi, adoptée par plus de 60 agences spatiales en mai dernier et qui souligne les contributions du secteur spatial aux résultats de la COP21.

Dans ce cadre, les deux chefs d’agence se sont félicités de l’implication accrue de l’UKSA dans la mission SWOT (Surface Water and Ocean Topography) chargée de mesurer le niveau des eaux de surfaces, lacs et cours d’eau, le débit des rivières et de déterminer de façon extrêmement précise le niveau des océans. Ils ont à cet effet, signé un amendement à l’accord en cours.

Ils ont aussi abordé le programme MicroCarb et une possible participation britannique à son développement. L’objectif de MicroCarb est de caractériser les flux de gaz carbonique à la surface de la Terre, afin de mesurer les quantités émises, que ce soit par des processus naturels ou par des activités humaines et les quantités absorbées par les écosystèmes, tels les océans, la végétation, les sols, de façon à mieux connaitre le fonctionnement des mécanismes d’échange, leur évolution au fil des saisons et leur réaction face au réchauffement climatique et à mieux anticiper les évolutions à venir.

Par ailleurs, Jean-Yves Le Gall et Katherine Courtney sont revenus sur l’un des enjeux majeurs de 2016, la réunion au niveau ministériel du Conseil de l’ESA, qui se tiendra le 1er décembre à Lucerne. Ils ont convenu de l’importance de sa préparation et de renforcer, dans ce contexte, l’étroite relation existant entre le CNES et l’UKSA.

À l’issue de cette rencontre, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Nos échanges avec l’UKSA sont de plus en plus denses et je me réjouis que les principaux enjeux au cœur des problématiques actuelles aient pu progresser, qu’il s’agisse de la préparation de la réunion au niveau ministériel du Conseil de l’ESA ou encore des programmes SWOT et MicroCarb, qui répondent à la Déclaration de New Delhi en contribuant de façon décisive à l’étude du changement climatique. »

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr