8 Septembre 2017

Coopération spatiale entre la France et les États-Unis - Le CNES célèbre, au Centre Spatial de Toulouse, 25 ans d’altimétrie avec la NASA et le JPL

L’altimétrie de haute précision par satellite, pour une meilleure compréhension des océans et de leur rôle dans l’évolution du climat, a débuté en 1992 avec le lancement du satellite TOPEX/Poséidon, fruit d’une étroite coopération entre le CNES et la NASA. Pour célébrer ce 25ème anniversaire, le CNES a reçu une importante délégation de la NASA et du JPL au Centre Spatial de Toulouse, le 7 septembre 2017.

Lors de son discours de bienvenue, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a notamment évoqué le côté inédit pour l’époque de la coopération avec la NASA : « TOPEX/Poséidon était une grande première. Outre une contribution française majeure à la mission, grâce à l’instrument d’orbitographie précise DORIS, l’altimètre expérimental Poséidon et le centre de mission, les objectifs scientifiques étaient d’atteindre une performance inégalée jusqu’alors et c’était le premier lancement par Ariane d’un satellite de la NASA. ». Il a ensuite souligné le renouvellement de cette coopération avec Jason-1 puis avec Jason-2 et Jason-3, son élargissement à la NOAA et EUMETSAT et enfin la mise en place du programme Copernicus de l’Union Européenne, qui permet de pérenniser la « série de référence altimétrique » avec Sentinel-6, porté maintenant par l’ESA et EUMETSAT avec le support du CNES, de la NASA et de la NOAA.

Ce fut aussi l’occasion de présenter d’autres coopérations fortes du CNES autour de la filière altimétrique française. Aux côtés de l’ESA sur les programmes européens ERS-1 et 2, ENVISAT, Cryosat puis la série Sentinel-3, avec l’ISRO (Inde) le développement du satellite SARAL, embarquant un altimètre plus compact et plus performant, AltiKa, puis avec la CNSA (Chine) au travers des missions d’altimétrie HY-2A, HY-2C et HY-2D, grâce à DORIS. L’ensemble constituant une « constellation virtuelle » altimétrique qui répond aux besoins des scientifiques comme des agences opérationnelles. Jean-Yves Le Gall a d’ailleurs vivement salué et remercié la communauté de l’altimétrie largement représentée lors de cet événement.

En conclusion, le Président du CNES a déclaré : « Alors que la question de l’eau est devenue pour la première fois, lors de la COP21, l’un des sujets majeurs des négociations climatiques, je me réjouis du succès de la coopération en océanographie spatiale entre la France et les États-Unis qui, 25 ans après le lancement de TOPEX/Poséidon, se poursuit avec la série des satellites Jason que va bientôt rejoindre SWOT, la mission de mesure et de surveillance du niveau des océans, des fleuves et des grands lacs, dont le lancement est prévu pour 2021. A cet égard, SWOT marquera une rupture pour l’altimétrie en permettant de mieux appréhender la question de la gestion de l’eau, qui est l’un des principaux défis environnementaux des décennies à venir. »

_____
CONTACTS
Fabienne Lissak    Responsable des Relations Médias    Tél. 01 44 76 78 34     fabienne.lissak@cnes.fr
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr