15 Avril 2021

COOPERATION SPATIALE ENTRE LA FRANCE ET L’INDE, LE CNES PARTICIPE AU PROGRAMME INDIEN DE VOLS HABITES

Jeudi 15 avril 2020, dans le cadre du déplacement en Inde de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, le CNES et l’ISRO, l’agence spatiale indienne, ont annoncé à Bangalore, au Centre spatial des vols habités (HSFC), un nouvel accord de coopération dans le domaine spatial. La France participera au programme indien de vols spatiaux habités GAGANYAAN.

Le premier accord spatial entre la France et l’Inde date de 1964. Les partenariats établis couvrent la quasi-totalité des domaines de l’activité spatiale. Pour rappel, c’est en 2021 que l’ISRO lancera la mission océanographique conjointe OCEANSAT 3-ARGOS. Avec ce nouvel accord, la France participera au grand défi technologique et humain que constitue le programme GAGANYAAN.

Le projet GAGANYAAN, véhicule orbital, a été engagé en août 2018. Il consiste à envoyer un astronaute depuis le sol indien pour le 75ème anniversaire de l’indépendance de l’Inde en 2022. Les vols d’essai emporteront un robot humanoïde équipé de capteurs. La capsule rejoindra une orbite de 400 km pour un vol de 7 jours, avant d’amerrir dans la mer d’Arabie au large de Ahmedabad.

L’ISRO a demandé́ au CNES de participer à la préparation des missions GAGANYAAN et d’être son interlocuteur européen unique dans ce domaine. Selon les termes de l’accord, le CNES formera en France les médecins de vol et les équipes CAPCOM de contrôle de mission. Cette prestation s’effectuera à Toulouse au centre de développement et de contrôle CADMOS du CNES et au Centre d’Entrainement des Astronautes Européens à Cologne. L’accord prévoit un soutien du CNES à la mise en œuvre d’un plan d’expérimentation scientifique sur les missions de validation, l’échange d’informations sur le conditionnement des denrées alimentaires et le programme de nutrition et surtout l’utilisation par les astronautes indiens d’équipements français, consommables et instrumentation médicale. Ainsi, des équipements français développés par le CNES, testés et toujours en fonctionnement dans la Station spatiale internationale, seront mis à la disposition des astronautes indiens. Thomas Pesquet, qui s’envolera de nouveau vers la station le 22 avril, dans le cadre de la mission Alpha, avait expérimenté ces équipements lors de son premier vol. Enfin, le CNES fournira les trousses de transport ignifuges fabriquées en France pour protéger le matériel des chocs et des radiations.

Cette coopération pourrait s’étendre dans le futur à des vols paraboliques, effectués par NOVESPACE pour le test d’instruments et l’entraînement des astronautes, ainsi qu’à un soutien technique pour la construction à Bangalore d’un centre d’entraînement des astronautes. A terme, l’ISRO souhaiterait bénéficier d’un transfert d’expérience sur les vols de longue durée, dans le cadre du développement d’une station spatiale indienne.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de Presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Responsable Presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr