25 Octobre 2016

Coopération spatiale entre la France et l’Italie - Le CNES présent à l’International Space Forum, organisé par l’ASI (Agence Spatiale Italienne) à Trente

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est rendu, lundi 24 octobre à l’International Space Forum for Global Challenges, organisé à Trente par l’ASI, l’IAF et l’IAA. Cette manifestation a pour origine, la volonté d’impliquer davantage les académies et les universités du secteur spatial pour mettre en place des politiques spatiales vouées à répondre aux challenges globaux auxquels fait face notre société, qu’il s’agisse de la protection de l’environnement, du changement climatique ou encore de la gestion des Big Data.

La genèse de ce forum international dédié aux problématiques globales de notre société a pour origine le constat récurrent que des organismes universitaires et académiques existent partout sur la planète et qu’ils représentent un réseau extrêmement dense de connaissances et de spécialités dans les disciplines scientifiques et technologiques sur lesquelles les programmes spatiaux sont basés. De ce constat et de la volonté de l’Agence Spatiale Italienne (ASI), de la Fédération internationale d’Astronautique (IAF) et de l’Académie Internationale d’Astronautique (IAA), est née l’idée de ce forum.

Première convention internationale organisée autour de ces problématiques à un niveau ministériel, l’International Space Forum a traité des différentes politiques de formation et de recherche associées aux programmes spatiaux. Etaient d’ailleurs impliqués de nombreux responsables, au niveau gouvernemental, de la mise en place de ces politiques, aux côtés de représentants d’agences nationales, d’institutions académiques et universitaires issus de 35 pays.

Entre autres problématiques, le Space forum a vocation à susciter des échanges sur des thèmes tels que l’implication des universités et académies dans la conception et l’exploitation des missions et programmes spatiaux, le développement de partenariats innovants, la promotion et l’accès libre aux données issues du spatial via l’échange de nouvelles idées et la mise en place de procédés de standardisation, ou encore la prise en compte, dans l’agenda des décideurs politiques, de l’expertise des universitaires de formation spatiale.

A l’occasion de l’événement, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et de l’IAF, a prononcé un discours au cours duquel il a félicité l’ASI pour la tenue de ce forum, avant d’évoquer l’importance du soutien gouvernemental aux sciences et à l’éducation, un excellent moyen de susciter des vocations, comme l’engouement du grand public européen l’a récemment prouvé. Il a ensuite rappelé que le changement climatique était le premier des grands challenges globaux auquel l’humanité doit faire face et que la COP22 serait la prochaine grande étape de cette mobilisation mondiale. Le Président du CNES a ensuite exposé le besoin toujours grandissant de capacité de traitement de données, pour pouvoir gérer les besoins sans cesse croissants des scientifiques, avant de conclure par la nécessité de placer le spatial au centre de ces problématiques.

___
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr