10 Mai 2011

Restitution des élèves sur le projet "De l'Espace pour la mer" à Toulon le 20 mai

PROJET EDUCATIF « DE L’ESPACE POUR LA MER »
Réunion de 150 élèves pour une journée de restitution le 20 mai à Toulon

Le 20 mai 2011, 150 élèves du primaire et du secondaire se réuniront à Toulon et à la Seyne-sur-mer, lors de la journée de restitution du projet « De l’espace pour la mer ». Initier les jeunes à la démarche scientifique autour des sciences de la mer, tel est l’objectif de ce dispositif pédagogique coordonné depuis octobre 2010 par le CNES (l’agence spatiale française), l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) et l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

« De l’espace pour la mer », une aventure sportive et scientifique

A partir de ressources scientifiques et pédagogiques mises à disposition par des chercheurs du CNES, de l’Ifremer et de l’IRD, les jeunes construisent, avec l’aide de leurs enseignants, des projets de classe autour de quatre thématiques des sciences de la mer : les relations entre l’océan et le climat ; les ressources marines ; les grands fonds ; la pollution de la mer et sa surveillance. Ainsi, ces élèves du primaire et du secondaire s’initient à la démarche scientifique, réalisent des expériences et vont à la rencontre des chercheurs. « De l’espace pour la mer » est aussi le nom de course du voilier de Véronique Loisel, navigatrice en solitaire et ingénieure dans le domaine spatial. Elle s’associe à cette aventure pédagogique originale, en proposant aux classes de suivre ses courses.

Une trentaine de projets, plus de 1 200 participants

Au cours de l’année scolaire, une trentaine de projets a été réalisée, principalement en France, mais aussi en Tunisie et en Allemagne. Au total, plus de 1 200 élèves ont été mobilisés (dont environ 480 collégiens et 450 lycéens). Lors de la mise en œuvre de leurs projets, les jeunes ont établi des correspondances avec des chercheurs, ce qui leur a permis de mettre à jour leurs connaissances, de valider des protocoles expérimentaux et de découvrir le métier de chercheur. Parmi la multitude des actions conduites, on peut citer la création d’une pièce de théâtre sur les abysses, une étude comparée des ports de Fos et d’Hambourg, la mise en œuvre de protocoles d’expérimentation…

Une journée de restitution et d’échanges

La matinée du 20 mai sera l’occasion, pour 150 jeunes réunis à l’hôtel All Seasons Mayol de Toulon, de présenter leurs projets, de rencontrer la marraine sportive du projet, Véronique Loisel, et d’échanger avec un océanographe de l’IRD, Bruno Voituriez. L’après-midi sera consacrée à la visite du Centre Ifremer Méditerranée à la Seyne-sur-Mer, qui ouvre ses portes aux scolaires le 20 mai et au grand public les 21 et 22 mai 2011. Les jeunes assisteront à des ateliers animés par des chercheurs de l’Ifremer, et pourront découvrir les systèmes sous-marins permettant l’exploration des océans.

>> Contacts presse

CNES
- Gwenaëlle Verpeaux / Julien Watelet - cnes-presse@cnes.fr - T : 01 44 76 76 88
IRD - Cristelle Duos - presse@ird.fr - T : 04 91 99 94 87
Ifremer - Johanna Martin/ Marion Le Foll - presse@ifremer.fr - T : 01 46 48 22 40/42

>> Pour en savoir plus

? http://www.ird.fr/jeunes-et-scolaires/des-projets-pour-les-jeunes/de-l-espace-pour-la-mer2  
? http://wwz.ifremer.fr/mediterranee/jpo_2011  
? http://wwz.ifremer.fr/mediterranee/jpo_2011/De-l-espace-pour-la-mer  
? http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/8934-em-de-l-espace-pour-la-mer-2011.php  


>> La contribution des organismes scientifiques 

Le CNES
Depuis presque 50 ans, le CNES (l’agence spatiale française) diffuse la culture scientifique et spatiale auprès des jeunes. Le CNES est l’établissement public chargé de proposer la politique spatiale de la France et de la mettre en œuvre. Le CNES innove, anticipe et contribue ainsi au progrès des connaissances et à l’émergence de nouvelles technologies et de nouveaux services utiles pour notre vie quotidienne. Avec ce projet, le CNES sensibilise la jeunesse sur le rôle incontournable des outils spatiaux pour l'étude de la mer et des océans. Les satellites permettent de mieux appréhender les problématiques environnementales de notre planète : les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles, en quelque sorte !
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/6919-cnes-tout-sur-l-espace.php  

L’IRD
L’IRD conduit des programmes scientifiques, centrés sur l’homme dans son environnement dans les pays du Sud, dont l’objectif est de contribuer à leur développement durable. Déployant de nombreuses activités de culture scientifique et sensibilisant le grand public aux enjeux de la recherche pour le développement des pays du Sud, l’IRD propose, dans ce projet, son expérience unique et sa connaissance des océans et de la biodiversité marine en zone tropicale, indispensables au maintien des équilibres climatiques de la planète.
www.ird.fr  

L’Ifremer
Acteur de référence de la recherche en sciences marines, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. Au travers de ses nombreux domaines de recherche (océanographie opérationnelle, technologies sous-marines, pêche et aquaculture, environnement profond et côtier…), l’une des priorités de l’Ifremer est de faire découvrir et sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de l’océan.
http://wwz.ifremer.fr/institut/