22 Septembre 2011

Le CNES et la NASA signent 3 nouveaux accords de coopération à l’occasion de la visite annuelle de Yannick d’Escatha


Yannick d’Escatha, Président du CNES (l’agence spatiale française) et Lori Garver, Administratrice adjointe de la NASA, ont signé jeudi 8 septembre 2011 à Washington 3 nouveaux accords de coopération qui portent sur les missions d’observation de la Terre, CALIPSO, Megha-Tropiques et SWOT, en présence de Frédéric Doré, Ministre-conseiller de l’Ambassade de France aux Etats-Unis.

Le CNES et la NASA coopèrent depuis plus de 45 ans, sur des missions d’Observation de la Terre et d’exploration de l’Univers. Ces missions sont des premières mondiales qui font référence et certaines ont débouché sur des services opérationnels comme Argos et l’altimétrie océanographique.

La mission CALIPSO (Cloud-Aerosol Lidar and Infrared Pathfinder Satellite Observations) a pour objectif de recueillir des données sur les nuages et les aérosols pour permettre de mieux comprendre leur rôle sur le climat et d’améliorer les capacités à prédire les changements climatiques à long terme, ainsi que la variabilité saisonnière et interannuelle du climat. Les mesures de CALIPSO deviennent peu à peu une référence pour les modèles climatiques. Cette coopération entre la NASA et le CNES a fait l’objet d’un premier Protocole d’accord, conclu à Paris le 18 juin 2003 qui arrivait à échéance le 28 avril 2011. Le présent accord permet de définir les conditions de la poursuite de leur coopération dans le cadre de l’extension de la mission CALIPSO.

Le concept de la mission GPM (Global Precipitation Measurement), est une constellation internationale de satellites dont Megha-Tropiques sera le premier, qui repose sur l'utilisation d’un Observatoire principal (NASA-JAXA, lancement prévu en 2013) combinant les mesures d’un radar précipitations, d’un radiomètre micro-ondes et d’autres satellites internationaux embarquant des radiomètres micro-ondes. L’Observatoire principal doit servir de référence et permettre d’inter-étalonner les observations des autres satellites internationaux venant rejoindre la constellation GPM. La gouvernance de la mission GPM implique que chaque nouveau partenaire GPM, qui contribue à l’effort GPM international, soit reconnu par le groupe de coordination composé de représentants de la NASA, de la JAXA et des autres partenaires GPM, dont le CNES et l’ISRO font partie. Les deux accords GPM-Megha-Tropiques CNES-NASA et ISRO-NASA permettent d’échanger les données de ces deux missions.

La mission SWOT (Surface Water and Ocean Topography) a pour objectif de recueillir des mesures spatiales à haute résolution du niveau des eaux marines ou douces avec une couverture globale, en utilisant l’altimétrie interférométrique pour mesurer la hauteur des eaux (océans, fleuves, lacs, zones inondées). Cette coopération a fait l’objet d’un premier Arrangement de mise en œuvre relatif aux études de faisabilité de la pré-phase A et de la phase A concernant la mission SWOT, signé par la NASA et le CNES le 17 septembre 2009. Cet Arrangement a été conclu en application de l’Accord cadre intergouvernemental France/Etats-Unis ratifié en février 2008. L’avenant qui vient d’être signé à Washington prolonge la durée du premier Arrangement jusqu’au 31 décembre 2012, et prévoit des échanges de personnel, ainsi que des activités de validation au sol sur des sites américains et français et des campagnes scientifiques de terrain, dont les campagnes aéroportées (notamment l’instrument AirSwoT).


Contacts Presse CNES :

Gwenaëlle VERPEAUX - Tel. 01 44 76 74 04 - gwenaelle.verpeaux@cnes.fr  
Julien WATELET - Tel. 01 44 76 78 37 - julien.watelet@cnes.fr  

www.cnes.fr