17 Décembre 2011

Succès du lancement des satellites PLEIADES, ELISA et SSOT par Soyouz depuis le Centre Spatial Guyanais

Le 17 décembre 2011, à 03h03 (heure de Paris), le lanceur Soyouz a réussi son deuxième lancement depuis Sinnamary, au Centre Spatial Guyanais, mettant en orbite le satellite PLEIADES 1A, les 4 satellites du démonstrateur ELISA ainsi que le satellite chilien SSOT.

PLEIADES 1A est le premier satellite d’observation de haute résolution nouvelle génération du CNES (l’agence spatiale française) et de la DGA (Direction générale de l’armement). Le CNES est le maître d’ouvrage et l’architecte système, il a confié la maîtrise d’œuvre à Astrium. Le système dual d’observation de la Terre PLEIADES fournira des images optiques à résolution submétrique qui satisferont les besoins de missions de la Défense et ceux des acteurs civils. D’un poids total au lancement de 970kg, PLEIADES 1A sera placé sur orbite héliosynchrone à 694 km d’altitude pour une durée de vie minimum de 5 ans. PLEIADES 1B, son frère jumeau, devrait le rejoindre d’ici 15 mois.

ELISA est le résultat d’une coopération entre le CNES et la DGA, les 4 satellites du démonstrateur ont été réalisés en partenariat entre Astrium Satellites et Thalès Systèmes Aéroportés. Le projet ELISA permettra de dresser une cartographie des émetteurs radars sur l’ensemble du globe terrestre et de définir leurs caractéristiques. Les satellites ELISA seront placés sur orbite héliosynchrone à 700 km d’altitude pour une durée de vie minimum de 3 ans, chaque satellite du système ayant un poids au lancement de 121 kg.

SSOT est un système spatial d’observation, construit par Astrium Satellites pour le compte des forces armées chiliennes. Le satellite fournira au Chili des images dans le cadre d’applications d’observation terrestre, qu’il s’agisse de cartographie, d’agriculture, de gestion des ressources naturelles et autres. SSOT affiche un poids total de 117 kg et rejoindra une orbite héliosynchrone à 610 km d’altitude pour une durée de vie minimum de 5 ans.

Les 4 satellites ELISA et le satellite SSOT sont des microsatellites de la filière Myriade du CNES.

Yannick d’Escatha, le Président du CNES, a salué ce nouveau lancement de Soyouz depuis le Centre Spatial Guyanais, qui constitue une nouvelle performance technique, fruit de l’accord intergouvernemental franco-russe de novembre 2003.

Il a chaleureusement félicité le Ministère de la Défense, la DGA, le gouvernement chilien, l’ESA, la Direction des Lanceurs du CNES, le Centre Spatial Guyanais, le Centre spatial du CNES à Toulouse qui a pris en charge les satellites PLEIADES 1A et ELISA après leur injection en orbite, pour en assurer la mise à poste, ainsi que les équipes d’Arianespace et des partenaires industriels pour ce remarquable travail d’équipe et ce nouveau succès collectif.


Contacts Presse CNES :
Gwenaëlle VERPEAUX - Tel. 01 44 76 74 04 - gwenaelle.verpeaux@cnes.fr
Julien WATELET - Tel. 01 44 76 78 37 - julien.watelet@cnes.fr