2 Août 2012

Ariane 5 fête son 50ème succès consécutif

Le 2 août 2012, à 22h54 (heure de Paris), le lanceur Ariane 5 a réussi le lancement, depuis la base spatiale du CNES à Kourou en Guyane Française, Port Spatial de l’Europe, de deux satellites de télécommunications : Intelsat 20 et HYLAS 2. Il s’agit pour le lanceur européen du 50ème succès consécutif depuis 2003.

Intelsat 20 a été construit par Space Systems/Loral (SS/L) pour l’opérateur américain Intelsat. D’une masse de 5 800 kg au décollage, il sera positionné à 68,5° Est et aura une durée de vie opérationnelle de 15 ans minimum. Remplaçant d’Intelsat 7 et d’Intelsat 10, il offrira un large éventail de services de télécommunications, vidéo, téléphonie et transmission de données tout en élargissant la couverture globale en bande C et en bande KU.

HYLAS 2, second passager d’une masse au décollage de 3 200 kg, a quant à lui été construit par le groupe américain Orbital Sciences Corporation pour l’opérateur anglais Avanti Communication. Il sera positionné à 33,5° Ouest et aura une vie opérationnelle de 15 ans. Equipé de 24 faisceaux en bande Ka, HYLAS 2 offrira un accès à internet haut débit à l'Europe et au Moyen-Orient, ainsi qu'à une partie de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique du Sud.

Pour Yannick d’Escatha, le Président du CNES (l’agence spatiale française), « le succès remporté aujourd’hui a une saveur toute particulière et suscite une grande émotion, puisqu’il s’agit pour le lanceur Ariane 5, conçu et développé par le CNES, du 50ème succès consécutif depuis 2003, soit près de 10 années d’exploitation parfaitement menées. Je tiens une nouvelle fois à saluer toutes celles et tous ceux qui participent et ont participé à ce programme, et qui ont permis à notre lanceur lourd européen d’atteindre ce niveau de performances et de fiabilité inégalé. Cette réussite est le fruit de l’extrême compétence et du travail rigoureux et sans relâche d’un grand nombre de femmes et d’hommes que je tiens à saluer et féliciter : toutes les équipes de la Direction des lanceurs et du Centre spatial guyanais du CNES, de l’Agence spatiale européenne (ESA), d’Arianespace ainsi que de tous les industriels qui réalisent le lanceur. La famille Ariane est depuis l’origine une magnifique épopée humaine, scientifique, technique et industrielle. »

Le président du CNES a remercié les opérateurs Intelsat et Avanti Communications pour leur confiance et en a profité pour rappeler qu’Ariane 5 a réussi à s’imposer comme le lanceur européen de référence en apportant à l’Europe la garantie d’un accès autonome à l’espace.

Contacts Presse CNES :
Julien WATELET - Tel. 01 44 76 78 37 - julien.watelet@cnes.fr
www.cnes.fr