6 Février 2014

58ème succès d’affilée pour Ariane 5 : les trois centres techniques du CNES à l’honneur

Le jeudi 6 février 2014, à 18 heures 30, heure de Guyane (22 heures 30, heure de Paris), Ariane 5 a parfaitement réussi sa mission depuis le Centre Spatial Guyanais, port spatial de l’Europe et a mis en orbite les deux satellites de télécommunications, ABS-2 et Athena Fidus. Le lanceur européen signait là son 58ème succès d’affilée depuis 2003.

D’une masse au lancement de plus de 6,3 tonnes, ABS-2 est un satellite de télécommunications qui permettra à l’opérateur ABS (Asia Broadcast Satellite) de fournir des services de télécommunications, de télévision, multimédia et de transmission de données pour l’Asie, la Russie, la Communauté des États Indépendants, l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

D’une masse au lancement de plus de 3,0 tonnes, Athena Fidus (Access on THeatres for European Nations Allied forces - French Italian Dual Use Satellite) est un satellite de télécommunications franco-italien utilisant les technologies les plus avancées de l’Internet à haut débit. Développé pour le compte du CNES et de l’Agence Spatiale Italienne, de la Direction Générale de l’Armement et du Ministère de la Défense italien, il fournira des services de télécommunications aux forces militaires et aux Sécurités Civiles française et italienne, en complément des capacités des satellites Syracuse et Sicral.

A l’issue de ce lancement, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « C’est le 58ème succès d’affilée d’Ariane 5 depuis 2003 et je félicite toutes les équipes auxquelles nous devons cette nouvelle performance, celles de l’ESA, d’Arianespace, d’ABS, de l’ASI, de la DGA, du Ministère de la Défense italien et de l’ensemble de l’industrie spatiale européenne. Je félicite aussi toutes les équipes du CNES dont les trois centres techniques sont une fois encore à l’honneur :
- Le Centre Spatial Guyanais, qui a préparé en un temps record les deux satellites lancés ce soir et qui a effectué ce nouveau lancement d’Ariane 5.
- La Direction des Lanceurs à Paris, qui a conçu Ariane 5 avec sa coiffe de 5 mètres de diamètre, permettant d’embarquer les plus gros satellites comme ABS-2 et qui travaille activement au développement d’Ariane 6.
- Le Centre Spatial de Toulouse qui a joué un rôle majeur, avec nos partenaires de la défense et de l’industrie, en France comme en Italie, pour le développement d’Athena-Fidus. »

Contacts presse CNES

Alain Delrieu Tél. 01 44 76 74 04 alain.delrieu@cnes.fr
Pascale Bresson Tél. 01 44 76 75 39 pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet Tél. 01 44 76 78 37 julien.watelet@cnes.fr

www.cnes.fr/presse