19 Septembre 2014

Inauguration des plateformes SPATIAL et POLARIS du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a inauguré vendredi 19 septembre les plateformes SPATIAL et POLARIS du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (LAM). Cet événement conclut l’ambitieuse opération de regroupement de l’astrophysique marseillaise au Technopôle de Château-Gombert, commencée il y a plus de 10 ans et aujourd’hui pleinement réussie.

A l’occasion de cet événement majeur pour l’agglomération marseillaise, le Président du CNES a rappelé que « Les liens entre le CNES et ses laboratoires spatiaux constituent une longue histoire jalonnée de formidables succès scientifiques, dont l’origine remonte à la création du CNES, au début des années 60. Ce partenariat entre les laboratoires de recherche, les organismes de recherche du CNRS, des universités et le CNES, a donné lieu à des résultats impressionnants. Le CNES leur apporte son soutien indéfectible car il ne peut y avoir de projets scientifiques spatiaux sans un travail en équipe de tous ces acteurs expérimentés et inventifs que sont les chercheurs, les techniciens et les ingénieurs. »

La mise en service de ces deux plateformes, place le LAM au premier rang des laboratoires européens capables de réaliser, tester et qualifier des instruments pour les très grandes infrastructures de recherche en astrophysique, au sol ou dans l’espace.

La plateforme SPATIAL est constituée d’un ensemble de moyens de tests et de qualification en environnement spatial dont le grand caisson ERIOS (Étalonnage, Réglage et Intégration pour l’Optique Spatiale) de 90m3, qui accueillera le spectrophotomètre NISP pour sa caractérisation dans le cadre de la mission EUCLID du programme Cosmic Vision de l’Agence spatiale européenne (ESA). La plateforme POLARIS (POLishing Active and Robotic Integrated System) est un équipement majeur dédié au polissage de pièces optiques de grand diamètre.

Les succès de CoRoT, le chasseur d’exoplanètes dont les résultats sont absolument extraordinaires, Herschel pour lequel le LAM a montré tout son savoir-faire en optique et mécanique, Rosetta, avec ses images toujours plus spectaculaires de la comète Churyumov-Gerasimenko, sont autant de formidables réussites du LAM, sans oublier le rendez-vous très attendu du contact entre l’atterrisseur Philae et le noyau de la comète, en novembre prochain.

Enfin, Jean-Yves Le Gall a rappelé que « Si le financement des moyens inaugurés a été assuré majoritairement par le CNES, y ont aussi contribué le CNRS/INSU, l’Université d’Aix-Marseille, le laboratoire d’excellence OCEVU, ainsi que des fonds européens. Je souhaite donc remercier très sincèrement chacun de ces acteurs grâce auxquels est assurée une convergence remarquable d’efforts et d’énergies, qui se matérialise par ces plateformes technologiques du LAM. » a-t-il conclu.

Contacts presse CNES
Pascale Bresson Tél. 01 44 76 75 39 pascale.bresson@cnes.fr
Alain Delrieu Tél. 01 44 76 74 04 alain.delrieu@cnes.fr
www.cnes.fr/presse