25 Septembre 2014

Le CNES et la China National Space Administration (CNSA) décident du passage en Phase B de la mission d’astrophysique SVOM

Le CNES et la China National Space Administration (CNSA), l’agence spatiale chinoise, viennent de décider le démarrage de la Phase B, phase de définition préliminaire, de la mission scientifique d’astrophysique SVOM.

Les équipes techniques et scientifiques chinoises et françaises impliquées dans la mission SVOM (Space Variable Objects Monitor) se sont réunies trois jours durant à Shanghai pour finaliser le plan de travail de la Phase B du projet, dont l’objet est d’aboutir à une définition préliminaire et une sélection des solutions techniques d’ici environ deux années. La délégation française du Comité Directeur de SVOM était menée par Thierry Duquesne, Directeur de la Direction de la Stratégie et des programmes (DSP) du CNES.

Cette décision s’inscrit dans le prolongement de l’accord spécifique à la mission SVOM, signé le samedi 2 août à Pékin et qui précisait le partage des responsabilités entre le CNES et la CNSA. Partenaires du CNES, le CEA et le CNRS joueront un rôle essentiel dans le développement des instruments français.

SVOM est une mission d'astrophysique dont le principal objectif est l'observation et la caractérisation des sursauts gamma, phénomènes les plus énergétiques de l'univers. La mission, le satellite et la plateforme sont sous responsabilité chinoise tandis que les instruments et le segment sol sont partagés entre la Chine et la France. Le CNES assurera la maîtrise d’ouvrage de l'ensemble de la contribution française, constituée par les instruments MXT et ECLAIRs, pour lesquels le Centre Spatial de Toulouse (CST) sera maître d'œuvre ainsi que les éléments français du segment sol (centre de contrôle MXT et ECLAIRs, centre de traitement des données, réseau d'antennes pour l'alerte). Le lancement est prévu en 2021, par un lanceur chinois.

Commentant cette décision, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Cette mise sur les rails, rapide, de SVOM illustre la volonté forte du CNES, partagée par son partenaire chinois, de mener à bien cette mission importante dans les délais prévus. Elle témoigne aussi de l’aspiration commune à une coopération exemplaire dans le spatial entre la France et la Chine, notamment dans le domaine de l’astrophysique.»


Contacts presse CNES
Pascale Bresson Tél. 01 44 76 75 39 pascale.bresson@cnes.fr
Alain Delrieu Tél. 01 44 76 74 04 alain.delrieu@cnes.fr
www.cnes.fr/presse