14 Janvier 2015

Le CNES au séminaire « Perspectives Spatiales 2015 » organisé par le GIFAS et Euroconsult

En présence de Geneviève Fioraso, Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé le 14 janvier au séminaire « Perspectives Spatiales 2015 », organisé par le GIFAS et Euroconsult. Succédant à l’intervention inaugurale de Mme Fioraso, il a présenté la situation et les perspectives pour l’activité spatiale française.
Rendez-vous incontournable et point de repère pour la communauté spatiale, le séminaire « Perspectives Spatiales 2015 » a réuni pour la cinquième fois, près de 200 décideurs publics et privés du secteur spatial français pour une journée de débats et d’échanges au plus haut niveau.

Organisé par le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) et Euroconsult, entreprise indépendante d’analyse et de conseil centrée sur les hautes technologies, avec une expertise reconnue dans les secteurs de l’espace et des applications satellite, ce séminaire a permis de faire le point sur les événements majeurs, les grandes étapes et les succès spatiaux de l’année écoulée et d’aborder les perspectives du secteur pour 2015 et au-delà.

Au cours de son intervention, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a explicité l’importance de l’espace en termes de souveraineté, d’autonomie de décision et d’atout pour notre politique étrangère grâce à la stature stratégique qu’elle apporte. Les succès historiques enregistrés en 2014 ont été rappelés : la Conférence de Luxembourg, qui a décidé d’engager Ariane 6, les performances de Rosetta et Philae, les résultats des missions Planck et GAIA et les premiers contrats signés relatifs à la propulsion électrique.

S’agissant de 2015, Jean-Yves Le Gall a notamment déclaré « Dès le début de cette année, le CNES s’est attelé au démarrage du programme Ariane 6, qui va être le fer de lance de notre politique spatiale pour les années à venir. En mars, Philae devrait pouvoir recharger ses batteries et continuer son étude in situ de la comète sur laquelle il s’est posé. Dans le courant de l’été, le lancement de Jason-3 nous permettra de poursuivre le développement de l’océanographie spatiale, alors que le développement de IASI-NG, de SWOT et de MERLIN nous fournira toujours plus d’outils pour ausculter notre planète. Au total, l’année sera placée sous le signe du climat et la conférence COP21, qui aura lieu à Paris au mois de décembre, sera ainsi le point d’orgue de l’année spatiale 2015. »




____
Contacts
Pascale Bresson Tél. 01 44 76 75 39 pascale.bresson@cnes.fr
Alain Delrieu Tél. 01 44 76 74 04 alain.delrieu@cnes.fr
Didier Jau Tél. 01 44 76 76 77 didier.jau@cnes.fr
Julien Watelet Tél. 01 44 76 78 37 julien.watelet@cnes.fr
cnes.fr/presse