30 Novembre 2017

« La ruée vers l’espace ». Le CNES aux avant-postes de l’exploration et de l’innovation à Futurapolis

Lieu de rencontres et d’échanges installé à Toulouse, Futurapolis, le forum qui convie chefs d’entreprises, scientifiques, intellectuels mais aussi personnalités publiques et mordus de technologies afin de réfléchir et de débattre sur l’innovation et la high-tech a mis à l’honneur le CNES. Son Président, Jean-Yves Le Gall, est intervenu dans le cadre de la table ronde intitulée « La ruée vers l’espace», animée par Etienne Gernelle, Directeur du magazine le Point. Aux côtés de Richard Heidmann, Vice-Président de l’Association Planète Mars et d’Anne-Marie Lagrange, astrophysicienne, Jean-Yves le Gall a souligné le succès de la filière spatiale française, à laquelle contribue le CNES en participant à l’une des principales réussites de la construction européenne, à quelques jours du lancement de nouveaux satellites Galileo. Il a aussi souligné le rôle fondamental de la coopération internationale dans les activités spatiales : la station spatiale est un projet international et pour poursuivre cette formidable aventure humaine, seule la mise en commun des énergies, des pratiques et des savoir-faire permettra d’atteindre les nouvelles frontières : dépasser l’orbite terrestre, rejoindre Mars.

Le CNES n’a pas voulu manquer cette opportunité de valoriser les hauts lieux de la culture scientifique, technique et industrielle de Toulouse, ville du Centre Spatial de Toulouse qui  emploie 1.500 personnes et où « bat le cœur du CNES ». Pendant deux jours, le public a pu découvrir et tester les dernières innovations de pointe dans le « lab », un espace dédié à la démonstration auquel le CNES a participé. Ce dernier dispose en effet d’un portefeuille de plusieurs centaines de brevets et accompagne les industriels, en particulier les PME, dans le transfert des technologies et logiciels imaginés et développés avec ses partenaires, ainsi que des savoir-faire associés. Futurapolis était l’occasion pour le CNES de montrer une partie de sa palette d’expertises et sa capacité à accélérer la croissance de projets innovants.

Sur le stand du CNES,  la présentation du pas de tir d’Ariane 5 avec son lanceur en réalité virtuelle a remporté un franc succès. Les visiteurs ont pu naviguer dans toute la zone de lancement et même se retrouver en haut du lanceur à plus de 50 mètres de hauteur. Parmi les start-ups ayant noué des partenariats avec le CNES, figurait SNAPPLANET qui permet, par un véritable réseau social d’images, d’accéder en quelques secondes à des images très haute résolution de presque n’importe où̀ sur Terre et à n’importe quelle date. Ces images spatiales sont issues des satellites d’observation européens Sentinel-2 et désormais disponibles pour le plus grand nombre. Cette start-up a vu le jour grâce au programme d’essaimage du CNES.

Au cœur d’un écosystème en plein essor composé de start-ups, d’entrepreneurs, de laboratoires, de chercheurs et des industriels, le CNES a ainsi montré à Futurapolis, événement placé sous le signe de l’innovation, un aperçu de ses activités dédiées aux applications spatiales

CONTACTS
Fabienne Lissak    Responsable des Relations Médias    Tél. 01 44 76 78 37     fabienne.lissak@cnes.fr
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr

A propos de :