11 Février 2021

LA SIXIÈME JOURNÉE DE L’INNOVATION DU CNES - LA GESTION DES RISQUES, UNE PRIORITÉ

Le CNES a organisé pour la sixième fois, sa Journée de l’Innovation, jeudi 11 février 2021, dans un format virtuel pour répondre aux contraintes de distanciation liées à la crise sanitaire. La gestion des risques était le fil rouge retenu pour cette nouvelle édition.

En ouverture et après avoir rappelé les temps forts de 2020, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est très vite tourné vers les rendez-vous exceptionnels de 2021 : l’arrivée sur Mars de Perseverance-SuperCam le 18 février, le retour dans l’espace de Thomas Pesquet, le lancement par Ariane 5 du James Webb Space Telescope ou encore la préparation des premiers lancements de Vega-C et d’Ariane 6, accompagnée des travaux sur les futures générations de lanceurs avec le moteur Prometheus et les démonstrateurs Callisto et Themis.

Jean-Yves Le Gall est revenu sur la notion de risque, qui est historiquement très présente dans la pensée de tout acteur du secteur spatial, qu’il s’agisse de risques exogènes au secteur pour lesquels les données et les infrastructures spatiales sont mises à profit pour prévenir, diagnostiquer et gérer les conséquences ou de risques endogènes techniques, en liaison avec l’extrême exigence de l’environnement spatial et les besoins opérationnels, programmatiques ou économiques. Les acteurs du secteur ont élaboré des processus, des standards, des schémas de gouvernance efficaces pour surmonter les défis représentés par des programmes de plus en plus ambitieux dont les succès ont confirmé la pertinence de la démarche. La révolution numérique amène un nouveau regard sur ces enjeux et suscite un questionnement sur les méthodes et les organisations dans tous les secteurs et le spatial peut bénéficier grandement de cette dynamique.

Lionel Suchet, Directeur Général délégué du CNES, a rappelé la mise en place d’un Observatoire de l’économie spatiale en 2020 dont la nécessité a été décuplée par la crise sanitaire et qui se révèle fort utile au fil des mois. Il a souligné, qu’au-delà de l’observation, le second semestre de 2020 a été consacré à la mise en cohérence du Plan Pluriannuel de Recherche et Technologie 2021 (PPRT) et du volet spatial de France Relance auquel l’Etat a décidé de consacrer 365 M€ et dont le CNES sera l’opérateur pour la plupart des actions. Celles-ci illustrent la nécessité pour l’écosystème spatial d’être très agile afin de trouver les moyens de la résilience aux phénomènes externes d’ampleur internationale, dans une démarche collective où chacun peut structurer efficacement son effort.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de Presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Responsable Presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr