19 Octobre 2017

LA TELECONDUITE SUR RAIL. SNCF, THALES, ACTIA TELECOM, LE CNES S’UNISSENT AVEC L’IRT RAILENIUM

SNCF, l’Institut de Recherche Technologique (IRT) Railenium, Thales, Actia Telecom et le Centre National des Etudes Spatiales (CNES) lancent le projet TC-Rail, TéléConduite sur Rail. Ce projet, d’une durée de 42 mois, a pour objectif de démontrer la possibilité de conduire un train à distance avec un conducteur au sol, et ce, en maintenant un très haut niveau de sécurité.

SNCF, l’IRT Railenium, Thales, Actia Telecom et le CNES étaient réunis, mercredi 18 octobre, à Saint-Denis, sur le plateau du renouveau technologique de SNCF pour lancer le projet TC-Rail, TéléConduite sur Rail, qui aboutira à deux démonstrateurs de conduite d’un train depuis un site à distance.
La téléconduite est une brique indispensable au futur train autonome. Elle permettra de reprendre le contrôle à distance du train pour gérer certains modes dégradés. Elle s’appuie sur la communication entre le train et un site à distance, et le développement d’une Interface Homme-Machine (IHM) de conduite à distance.

L’enjeu de ce projet sera de lever les principaux obstacles techniques qui pourraient s’opposer à une telle exploitation en sécurité.
SNCF attend la réalisation d’un démonstrateur sur un premier cas d’usage dès début 2019. Pour autant, la téléconduite est amenée à s’adapter à tous les cas d’usage : les manœuvres de train (Fret, TER, Transilien ou TGV) depuis et vers les centres de maintenance pourraient à moyen terme être réalisées grâce à la téléconduite.

La mise en œuvre du système complet pour la téléconduite des trains nécessite la mise en place d’un certain nombre de compétences, autant industrielles qu’académiques. Le consortium du projet TC-Rail en est le reflet car il inclut :
•    Le client final, SNCF, qui assurera la coordination technique et la coordination des lots de démonstration afin d’évaluer sur sites réels les différents développements réalisés au cours du projet ;
•    Railenium, à travers ses ressources propres et un tissu solide de chercheurs associés (issus des laboratoires de l’Ifsttar, de l’UTC et des Universités de Lille1 et de Valenciennes), qui apportera son expertise sur les sujets liés notamment au développement de l’IHM de téléconduite, aux télécommunications terrestres, à la démonstration de sécurité, ou bien encore à la cybersécurité ;
•    Thales, qui dans le cadre de ses activités innovantes sur l’autonomie des trains, apportera ses compétences sur les aspects télécommunication entre le train et le sol, ainsi que les sujets liés à la sûreté de fonctionnement et à la cybersécurité ;
•    Actia Telecom, qui apportera son savoir-faire dans le domaine des télécommunications satellitaires ;
•    Enfin le CNES, qui amènera son expertise et un support technique dans le domaine des systèmes satellitaires.
 
 
Pierre IZARD – Directeur Général délégué en charge des systèmes et technologies ferroviaires, SNCF
« Le projet de Téléconduite sur Rail est au cœur de la stratégie du train du futur de SNCF. Cette stratégie repose sur le développement de différents niveaux d’automatisme, dont le démonstrateur de conduite à distance constitue la première étape. SNCF a choisi de concevoir son train autonome en partenariat avec la recherche publique et des acteurs industriels reconnus et innovants. C’est une volonté forte. SNCF prépare le futur du train en mobilisant toute une filière dynamique. »
 
Éric TREGOAT – Directeur Général, IRT Railenium
« Le projet TC Rail s’inscrit dans le cadre du programme « Train Autonome » de Railenium, un programme en rupture visant à améliorer la compétitivité de notre filière ferroviaire. Ce programme s’appuie sur nos compétences d’intégration de nouvelles technologies ferroviaires pour développer les briques technologiques utiles à la réalisation de démonstrateurs de trains autonomes tout en minimisant l’impact sur l’infrastructure avec notamment l’Intelligence Artificielle, la géolocalisation, les télécommunications, les méthodes formelles ou encore l‘étude de l’impact des facteurs humains dans les différents niveaux d’automatisation. »
 
Daniel Labeda – Directeur Général, Actia Telecom
« Actia Telecom est très fier de participer à TC-Rail, projet ambitieux et porteur d’avenir, en phase avec notre stratégie, au sein d’un partenariat avec des grands noms de l’industrie française ainsi que des laboratoires renommés. Nos capacités d’innovation et notre expérience dans le domaine des télécommunications et de l’embarqué ferroviaire seront mises au service du projet. Nous sommes persuadés qu’ensemble nous convergerons efficacement vers une solution répondant aux exigences du monde ferroviaire en vue d’initier l’autonomie des trains de demain. »
 
Jean-Yves le Gall - Président du CNES
 « Les satellites apportent au ferroviaire et à tous les acteurs de la mobilité une meilleure précision, une couverture globale, un supplément de service et une optimisation des coûts. Le CNES conçoit des solutions innovantes qui peuvent s’appuyer sur des systèmes de positionnement par satellite comme Galileo mais aussi des systèmes de télécommunications par satellite. Je me réjouis que notre partenariat avec la SNCF se renforce pour que nous relevions ensemble les défis technologiques que représente le train autonome, un programme phare pour le futur de la filière ferroviaire ».
 
À propos de SNCF
SNCF est l’un des premiers groupes mondiaux de transport de voyageurs et de logistique de marchandises avec 32,3 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2016, dont un tiers à l’international. Avec son socle ferroviaire français et riche de son expertise d’architecte de services de transport, le Groupe emploie 260 000 salariés dans 120 pays. Son objectif est d’être la référence de la mobilité et de la logistique en France et dans le monde. SNCF couvre 6 métiers : SNCF Réseau (gestion et exploitation du réseau ferroviaire français), SNCF Voyageurs (transport en Ile de France, transport public régional et interrégional, transport grande vitesse en France et en Europe), SNCF Gares et Connexions (gestion et développement des gares), SNCF Logistics (transport et logistique de marchandises au niveau mondial), Keolis (mass-transit et transports publics en Europe et dans le monde) et SNCF Immobilier (gestion et valorisation des actifs immobiliers et fonciers). Retrouver plus d’information sur sncf.com/groupe.
Contact presse :
Contact presse - Groupe SNCF  I  01 85 07 89 89
À propos de l’IRT Railenium
Institut de Recherche Technologique de la filière ferroviaire, Railenium a pour mission de développer par l’innovation collaborative la compétitivité des entreprises comme moteur de croissance et d’emplois.
Railenium met en œuvre des partenariats d’innovation entre les industriels (gestionnaires d’infrastructures, opérateurs, constructeurs et ingénieries) et le milieu académique pour assurer la réalisation de projets structurants pour la filière ferroviaire.
Contact presse :
RP Carrées    Benoît Renart  I  03.28.52.00.57  I  benoit.renart@rp-carrees.com  I
    Sophie Lussiez  I  03.20.63.82.59  I  sophie.lussiez@rp-carrees.com  I
 
À propos de Thales
Thales est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense et de la Sécurité. Fort de 64 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 14,9 milliards d’euros. Avec plus de 25 000 ingénieurs et chercheurs, Thales offre une capacité unique pour créer et déployer des équipements, des systèmes et des services pour répondre aux besoins de sécurité les plus complexes. Son implantation internationale exceptionnelle lui permet d’agir au plus près de ses clients partout dans le monde.
Contact presse : Sonia Le Guével  I  01 57 77 91 60  I  sonia.leguevel@thalesgroup.com  |
 
À propos de Actia Telecom
Division Télécommunications du groupe Actia, Actia Telecom est une société de 250 personnes pour un CA 2016 de 40M€. Grâce à son expertise métier, à sa capacité d’innovation, au potentiel de ses équipes R&D qui conçoivent et développent tous ses produits, Actia Telecom est à même de proposer des réponses aux problèmes de transmission d’information, en particulier dans le domaine du ferroviaire.
Contact presse : Nadine Vialettes  I  05 65 62 37 40  I  Nadine.VIALETTES@actiatelecom.fr  |
 
À propos du CNES
Le CNES est l’établissement public chargé de proposer au gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et il invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Créé en 1961, il est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour l’accompagner à l’export et favoriser l’innovation. Déterminé à Inventer l’espace de demain, le CNES a des champs d’application infinis qui se déclinent en cinq domaines, Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense. Le CNES est un acteur majeur de la recherche technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est le principal contributeur de l’Agence spatiale européenne (ESA), chargée par ses 22 Etats membres de conduire la politique spatiale de l’Europe.
 
Contact presse : Fabienne Lissak  I  01 44 76 78 37  I  fabienne.lissak@cnes.fr  I

Publié dans :