26 Juillet 2016

Le CNES à Cordes-sur-Ciel - La cinquième édition de l’opération « Le Ciel sur Cordes » met à l’honneur 30 années d’observation de la Terre

Cordes-sur-Ciel inaugurera mercredi 27 juillet, l’opération « Le Ciel sur Cordes » qui se déroulera jusqu’au jeudi 4 août. Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, célébrera le coup d’envoi de cette cinquième édition, aux côtés de Paul Quilès, Maire de Cordes-sur-Ciel. Cette année, l’observation de la Terre sera mise à l’honneur par la manifestation, 30 ans après le lancement du satellite Spot 1 du CNES.

« Le Ciel sur Cordes » est un rendez-vous annuel, véritable programme pluridisciplinaire et multiculturel sur plusieurs années, associant science et culture en Midi-Pyrénées, ayant pour but de faire découvrir au grand public l’univers spatial dans un cadre architectural unique, de révéler la réalité, souvent insoupçonnée, de l’espace et de susciter des passions et des vocations parmi les jeunes. « Le Ciel sur Cordes » est organisé par la Mairie de Cordes-sur-Ciel, en partenariat avec le CNES et Arianespace.

L’observation de la Terre sera à l’honneur, cette année, à Cordes-sur-Ciel, pour célébrer 30 années d’une discipline de pointe en France, alors que le satellite Spot 1 était placé en orbite par le CNES, le 22 février 1986. Pour fêter l’événement et rendre hommage à la communauté française de l’observation de la Terre, qui n’a cessé depuis lors de s’illustrer aux avant-postes de la discipline, « Le Ciel sur Cordes » présentera une exposition grand public composée de 14 panneaux d’images Spot, dans l’enceinte de la mairie, afin de montrer, en images, la formidable progression technologique au service d’une meilleure compréhension de notre planète.

« Le Ciel sur Cordes » proposera aussi quatre conférences, animées par Bernard Cabrières, Responsable des opérations satellitaires au CNES, le mercredi 27 juillet à 20 heures 30, sous la Halle de Cordes-sur-Ciel :
·    Observer la Terre avec un satellite optique, comment ça marche ?
·    Résolution des images spatiales : de 10 mètres à 25 centimètres, c’est quoi exactement ?
·    Pourquoi l’image en sortie du satellite n’est-elle pas directement exploitable et comment la corrige-t-on avant de l’utiliser ?
·    En quoi l’imagerie spatiale a-t-elle changé notre perception du monde ?

Enfin, cinq ateliers scientifiques, accessibles aux jeunes à partir de huit ans et animés par Planète Sciences, se dérouleront du 28 juillet au 4 août, de 10 heures 00 à 12 heures 00 et de 14 heures 00 à 19 heures 00 :
·    « Une plongée au cœur d’un satellite », pour les ingénieurs en herbe, dès huit ans
·    « L’imagerie spatiale », pour les défenseurs de notre planète, dès huit ans
·    « La construction d’un robot martien », pour les futurs marsionautes, dès dix ans
·    « Découvrir les étoiles », pour les astronomes en herbe, dès huit ans

Plus d’informations sur le site :
http://www.mairie.cordessurciel.fr/culture-loisirs/agenda/452-5eme-editi...

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr