4 Octobre 2016

Le CNES et l’Environnement - Mise en place d’une nouvelle politique

La France a transformé des enjeux environnementaux en objectifs nationaux, qu’elle porte aussi au niveau international, comme l’a illustré le succès historique de la COP21 en décembre dernier. Le CNES, en tant qu’établissement public, s’engage sur ces objectifs de l’Etat et le respect de la législation avec la mise en place d’une nouvelle politique Environnement, vouée à optimiser son efficacité énergétique via trois axes innovants.

Le CNES a toujours été très vigilant quant à l’impact de ses activités sur l’environnement (certification ISO 14001, suivi de l’impact des lancements au Centre Spatial Guyanais sur la faune, la flore, l’air, le sol, les rivières,…). Avec la récente loi sur la Transition Energétique vers une Croissance Verte (TECV), il existe désormais un cadre permettant d’orienter ces efforts vers la recherche d’une meilleure efficacité.

Pour ce faire, le CNES vient de décider d’une nouvelle politique Environnement, reposant sur trois axes innovants :
-    Apports et bénéfices des missions du CNES pour l’environnement, afin de contribuer à la protection de l’environnement et à la lutte contre le changement climatique grâce à des missions spatiales,
-    Maîtrise de l’impact environnemental de la conception et de l’exploitation des systèmes spatiaux en développant l’écoconception, en promouvant au niveau international une gestion maîtrisée des débris spatiaux,
-    Maîtrise de l’impact des sites et des moyens du CNES, avec notamment comme objectifs d’avoir des rénovations immobilières atteignant la classe énergétique « B », de renforcer l’utilisation d’énergie certifiée d’origine renouvelable, de réduire et valoriser les déchets

Grâce aux apports des outils spatiaux, le CNES a toujours contribué à une meilleure compréhension de notre environnement et en particulier du climat. Ce sont d’ailleurs les satellites qui, les premiers, ont attesté de l’élévation du niveau des océans, conséquence du réchauffement climatique. Au-delà de la maîtrise de son impact sur l’environnement, le CNES continue de promouvoir la contribution du spatial au service des questions environnementales et climatiques, en particulier avec la Déclaration de New Delhi1 dont il est à l’initiative et à inventer de nouvelles missions pour mesurer des variables climatiques essentielles. Le CNES développe en particulier, deux missions pour la mesure des gaz à effet de serre, MicroCarb pour le gaz carbonique et Merlin pour le méthane.

1 https://presse.cnes.fr/fr/declaration-de-new-delhi-les-chefs-dagences-sp...

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr

Publié dans :