21 Janvier 2020

LE CNES A LA 12ÈME ÉDITION DE LA « EUROPEAN SPACE POLICY CONFERENCE »

Mardi 21 janvier 2020 à Bruxelles, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé à la 12ème Conférence sur la politique spatiale européenne, ayant pour thème « Nouvelle décennie, ambition mondiale : croissance, climat, sécurité et défense » et ce, alors que se met en place la nouvelle organisation de la Commission Européenne, notamment sa Direction Générale DEFIS (DEFence Industry and Space). Cette Direction est responsable de la politique européenne de l’industrie de défense et spatiale. Thierry Breton en est le Commissaire et Timo Pesonen, le Directeur Général.

Lors de son intervention aux côtés de Pascale Ehrenfreund, Présidente de l’IAF (International Astronautical Federation), Jean-Yves Le Gall a souhaité la bienvenue à la nouvelle Direction DEFIS. Revenant sur les succès de l’Europe spatiale, portée par la Commission européenne, l’ESA et les agences nationales au premier rang desquelles le CNES, il a rappelé l’importance de consolider le budget de l’Union Européenne, eu égard aux résultats de la Conférence Space19+. Il a suggéré de prévoir une enveloppe financière dédiée au spatial dans le programme Horizon Europe pour soutenir notamment l’innovation. Également de définir une politique industrielle dédiée au spatial de façon à préserver son indépendance technologique et par exemple, conserver le lead dans la production de données spatiales dans les domaines du climat et de l’environnement.

Le Président du CNES a exprimé les quatre conditions qui, selon lui, garantiront à l’Europe sa souveraineté et sa viabilité. La première, une économie spatiale durable en ligne avec l’Accord de Paris, l’Agenda 2030 Développement Durable, la stratégie européenne Climat et Énergie et le Green Deal. La deuxième, l’exploitation des données spatiales comme une source potentielle de développement économique nécessitant le transfert de connaissances et de technologies sur le marché. La troisième, tirer le meilleur parti des outils tels que Galileo et Copernicus dans les prochaines années. La quatrième, disposer des bonnes parties prenantes dès le début. Il a attiré l’attention sur les responsabilités des pays membres, agences nationales et opérateurs de systèmes spatiaux à être irréprochables et à adopter une position européenne commune dans l’arène internationale pour défendre l’espace, zone de toutes les convoitises.

La Conférence a également été l’occasion pour la Commission Européenne d’annoncer la mise en place de la nouvelle fonctionnalité « voie retour » (RLF : Return Link Functionality) du système SAR (Search And Rescue) Galileo. Elle permet à la personne en détresse de recevoir un retour rapide de son message de détresse depuis le SAR Galileo Service Center, localisé dans les locaux du CNES à Toulouse, où les moyens de coordination et de supervision sont installés. Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et également Président du Conseil de la GSA (European Global Navigation Satellite Systems Agency), a été invité par la Commission à prendre la parole au nom de la France et du CNES, en raison de son rôle clé dans la définition et la mise en œuvre de ce nouveau service et de son rôle dans le programme COSPAS-SARSAT.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr