5 Décembre 2016

Le CNES à la conférence internationale d’Abou Dabi sur la protection du patrimoine culturel en péril

La première conférence internationale sur la protection du patrimoine culturel en péril, a eu lieu les 2 et 3 décembre à Abou Dabi en présence de nombreux Chefs d’État dont le Président de la République. A cette occasion, le CNES a exposé plusieurs images Pléiades de sites concernés par cet enjeu.

L’objectif de cette première conférence internationale, organisée à l’initiative de la France sous l’autorité de Jack Lang, est de déboucher sur des propositions concrètes afin de protéger, de mettre en valeur et de financer la réhabilitation du patrimoine menacé, notamment en Syrie et en Irak. Il s’agit d’un évènement fédérateur pour mobiliser, au plus haut niveau, les États et les organisations internationales autour de propositions ambitieuses en matière de protection du patrimoine.

À cette occasion, le CNES a exposé plusieurs images Pléiades offrant le regard de l’espace sur des sites patrimoniaux récemment endommagés par des conflits, en Afghanistan, en Libye, en Syrie ou encore au Mali, avec en particulier, un couple d’images « avant-après » de la ville antique de Palmyre. Outre la portée symbolique de ces images, les données spatiales sont couramment utilisées pour évaluer les dommages et aider à la planification d’interventions, dans des lieux difficiles d’accès pour lesquels n’existent pas toujours de données cartographiques précises.

A cet égard, le recours à l'innovation technologique dans le registre du patrimoine, qu'il s'agisse de réalité virtuelle, de modélisation 3D ou d'images spatiales, est assez récent mais prend une dimension incontournable, comme cela a été rappelé dans les débats. Une démonstration en a été faite dans le registre du patrimoine culturel en devenir, lorsque le Président de la République a offert au Prince Héritier d’Abou Dabi, une vue du Louvre Abou Dabi, alors qu’ils visitaient le chantier de ce musée d’exception, qui sera inauguré en 2017.

À l’issue de cette journée, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « La France est en première ligne dans la préservation des sites patrimoniaux en péril et l’imagerie spatiale peut intervenir, tant au niveau de l’alerte face aux menaces que dans les phases de réhabilitation. Dans ce domaine, le CNES joue un rôle de premier plan grâce aux satellites Pléiades, dont nous allons fêter le cinquième anniversaire de la mise en orbite du premier satellite, Pléiades 1A. »

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr