21 Juin 2018

Le CNES participe au Paris Air Forum - « Quelle vision pour l’Europe de l’Espace ? »

Le Paris Air Forum, créé en 2014 par le groupe ADP, La Tribune et Forum Media, réunit une succession de débats, de conférences et de key-notes faisant intervenir les personnalités qui font l'actualité, grands décideurs et experts des secteurs aéronautique, défense et spatial. Son objectif est de décrypter les enjeux du présent et les défis de l'avenir pour mieux aborder les défis de demain. L’édition 2018 du Paris Air Forum se déroule sous le haut patronage du Président de la République et son fil rouge est le thème « Aviation connectée et territoire intelligent ». Plus précisément, son objectif est de mettre en lumière la mutation des relations et des processus de l’aéronautique civile et militaire et de l’espace ainsi que les nouveaux équilibres de la filière industrielle internationale la plus dynamique et la plus innovante.

Intervenant au cours de la séquence « Quelle vision pour l’Europe de l’Espace ? » de cette journée, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, est revenu sur les raisons du succès de la filière spatiale française et européenne à laquelle contribue le CNES. Il a fait état d’une réelle volonté politique à la fois au niveau national, au niveau de l’ESA et au niveau de la Commission européenne, en témoignent la dernière réunion du Conseil de l’ESA, qui a entériné des décisions structurantes pour les lanceurs et l’exploration et le budget proposé par la Commission pour le prochain cadre financier, en hausse sensible par rapport au budget actuel.

Ensuite, il a souligné les nombreuses contributions à l’écosystème du spatial. Tout d’abord l’expertise et la modernité des agences spatiales, le savoir-faire des Industriels, que ce soit les grands groupes, ou les PME, ETI et start-ups. Il a mentionné à ce titre le récent fonds d’investissements lancé à l’initiative du CNES, CosmiCapital et enfin, les Universités et laboratoires considérés au meilleur niveau mondial.

Le Président du CNES a également apporté des réponses aux défis de la globalisation tels que la grande révolution du numérique et les conséquences de la miniaturisation comme la très forte baisse du coût du ticket d’accès à l’espace. Il a expliqué les évolutions adoptées par le CNES depuis quelques années, à savoir miser sur l’innovation en termes de technologies, méthodes et modes d’intervention, sur le nouvel écosystème lié à l’étude du climat avec la mise en œuvre du Space Climate Observatory (SCO) et sur le booster d’intérêt que représente l’exploration, avec la mission de Thomas Pesquet ou encore l’atterrissage prochain de MASCOT.

Pour conclure, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Je suis persuadé que l’Europe de l’espace a un brillant avenir devant elle. Avec cet écosystème du spatial qui ne cesse d’évoluer et de se transformer pour s’adapter aux nouveaux défis toujours plus nombreux, il nous appartient de capitaliser sur nos succès et de poursuivre nos coopérations internationales de façon à mutualiser nos programmes et nos budgets et ainsi continuer à faire la course en tête. »

_____
CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr
Sébastien Martignac    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 78 35     sebastien.martignac@cnes.fr