16 Mars 2021

LE CNES PRESENT AU « MUNICH SATELLITE NAVIGATION SUMMIT »

Mardi 16 mars 2021, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé au Munich Satellite Navigation Summit qui se tient virtuellement les 16 et 17 mars. Les orateurs de cet événement annuel international, issus de l’industrie, de la recherche et des institutions, ont présenté les récents développements de la navigation par satellite ainsi que les perspectives du secteur. L’intervention du Président du CNES a porté sur les performances des services et des applications existantes ainsi que leurs progrès notables à venir grâce aux investissements envisagés, soutenus par une gouvernance renforcée entre l’Union européenne (UE) et l’Agence spatiale européenne (ESA).

En introduction, Jean-Yves Le Gall a souligné la responsabilité de la communauté spatiale, dans ce contexte de crise sanitaire, pour assurer non seulement la continuité des services existants mais également pour concevoir de nouvelles applications pour répondre aux besoins des citoyens. A titre d’exemple, il a mentionné l’application Galileo Greenlane pour faciliter la circulation aux frontières de l’UE ainsi que le guidage d’hélicoptères par le système EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) pour les vols médicaux d’urgence servant au transfert de patients entre hôpitaux.

C’est dans cet objectif que l’UE et ses Etats membres investissent pour préparer la constellation Galileo de deuxième génération, pour soutenir un service de navigation par satellite souverain et crédible. Actuellement, 2 milliards de smartphones utilisent Galileo et les services EGNOS sont particulièrement prisés par l’aviation civile en vue d’une utilisation prépondérante d’ici 2030. Le service de recherche et sauvetage SAR-Galileo, notamment le service précurseur de « voie retour », sera utilisé par la nouvelle génération de balises de détresse qui équipera les nouveaux avions à partir de 2022, contribuant à une sécurité accrue notamment au-dessus des océans et des régions éloignées. Le service d’authentification Galileo OSNMA (Open Service Navigation Message Authentification) diffusé en ce moment à des fins de tests permettra de lutter entre autres contre la cybercriminalité.

Des améliorations majeures sont essentielles sur le segment terrestre de Galileo pour garantir la fourniture de ces services, avec l’appui mutuel de la Commission européenne, des Etats membres et des centres de gestion de la sécurité de Galileo (GMSC - Galileo Security Monitoring Centres) en France et en Espagne. A cela s’ajoute la coopération plus étroite entre l’ESA et la GSA (European GNSS Agency) pour atteindre une plus grande maturité technique globale. Le nouveau règlement du programme spatial de l’UE confirmera son statut en tant que fournisseur de services critiques Galileo et EGNOS et renforcera l’ESA en tant qu’architecte technique de ces systèmes opérationnels complexes.

CONTACTS           
Pascale Bresson     Attachée de Presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Responsable Presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr