12 Novembre 2019

Le CNES présent à Dubai au 22ème IAA Humans in Space Symposium

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a prononcé l’allocution d’ouverture du 22ème IAA Humans in Space Symposium organisé par l’International Academy of Astronautics (IAA) et le Mohammed bin Rashid Space Centre (MBRSC) de Dubaï, du lundi 11 au jeudi 14 novembre. Cet événement réunit tous les deux ans, dans différents endroits, des personnalités de haut niveau, originaires des cinq continents, dirigeants, scientifiques et chercheurs pour réfléchir, débattre et proposer des solutions sur les prochains défis de l’exploration spatiale et des vols habités.

Lors de son intervention, Jean-Yves Le Gall a tout d’abord salué la mission de l'astronaute émirati Hazza Al Mansouri, entré dans l'Histoire en devenant le premier citoyen d'un pays arabe à séjourner à bord de la station spatiale internationale ainsi que le lancement en juillet 2021 de la mission martienne émirati HOPE.

Le Président du CNES a rappelé l’impact sur notre société des vols habités depuis Yuri Gagarine jusqu’à Hazza Al Mansouri en passant par Thomas Pesquet, rappelant le 50ème anniversaire du premier pas de l’Homme sur la Lune. Il a aussi souligné l’importance de l’exploration robotique et de deux récentes missions phares de l’exploration spatiale, Rosetta-Philae et InSight et a invité les participants au Symposium à ambitionner une plus grande présence de l’Homme dans l’espace, de la Lune à Mars, dans l’intérêt de l’humanité toute entière.

Jean-Yves Le Gall est ensuite revenu sur le caractère incontournable des coopérations internationales pour mener à bien les projets d’exploration spatiale, rappelant le succès de la participation de l’Europe à la station spatiale internationale et les perspectives de sa participation au programme lunaire ARTEMIS. Ces coopérations jouent également un rôle politique en créant des passerelles stables entre les puissances spatiales et elles nécessitent aujourd’hui d’inclure tous les acteurs, qu’ils soient privés ou institutionnels, traditionnels ou venant du NewSpace pour associer toutes les compétences disponibles aujourd’hui.

Enfin, le Président du CNES a souligné le long et difficile chemin qu’il faut parcourir pour atteindre de nouvelles destinations et faire des découvertes originales, invitant à la persévérance et à l’humilité face aux possibles échecs. « Si je devais résumer, je dirais que l’exploration spatiale est à la fois un atout fantastique et un défi considérable, qui réussira seulement si nous la stimulons avec l’ouverture et l’inclusivité pour inspirer à la fois la curiosité et l’enthousiasme. Le processus de création des connaissances qui s’ensuivra, soutiendra l’innovation non seulement en termes de technologies spatiales mais aussi dans nos vies de tous les jours. Avec patience et persévérance. » a-t-il finalement conclu.

En marge de ce symposium, Jean-Yves Le Gall a rencontré Mohammed Al Ahbabi, Directeur Général de l’United Arab Emirates Space Agency (UAESA), afin d’échanger sur les coopérations en cours et à venir, en particulier, en ce qui concerne le Space Climate Observatory (SCO).

_____
CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr

Publié dans :