11 Avril 2016

Le CNES présente le monde spatial aux stagiaires des E2C

Le CNES a accueilli à son Siège parisien, le vendredi 8 avril, plus de 100 stagiaires des Écoles de la 2ème Chance (E2C) d'Ile-de-France afin de leur apporter une ouverture scientifique et technique sur le domaine spatial.

Le CNES a ouvert ses portes aux Écoles de la 2ème Chance (E2C) d’Ile-de-France, permettant ainsi aux jeunes de pouvoir accéder à un environnement éloigné de leur quotidien et de découvrir le monde de l’entreprise, dans le secteur spatial.

L’E2C est un dispositif créé en 1995 par Madame Édith Cresson, à l’époque Commissaire Européenne à la Recherche, aux Sciences et aux Technologies, qui permet aux jeunes adultes sans diplôme ni qualification, une intégration sociale, citoyenne et professionnelle.

Après la première E2C ouverte à Marseille en 1997, les E2C se sont regroupées au sein d'un « Réseau National des Ecoles de la 2ème Chance » qui compte aujourd’hui 115 sites sur le territoire national et ultra-marin. Présidé depuis son origine par Alexandre SCHAJER, Président de l'E2C Champagne Ardennes, le Réseau apporte une culture commune avec un dispositif de labellisation unique en son genre. En outre, il mutualise les expériences innovantes des Ecoles et accompagne le développement de nouvelles structures pour répondre aux besoins des nombreux jeunes en recherche d'une 2ème Chance, de trouver une voie professionnelle dans la société française.

Les jeunes stagiaires des E2C franciliennes ont ainsi pu écouter avec beaucoup d’intérêt et de curiosité les interventions d’ingénieurs et scientifiques sur les projets spatiaux du CNES, les satellites dans leur conception, la grande question du réchauffement climatique et la mission Rosetta qui a permis au robot Philae de se poser sur la comète Tchoury. Les échanges fructueux ont montré des jeunes curieux de connaissances, portés par ce moment unique de rencontrer un nouveau monde leur ouvrant ses portes.

A cette occasion, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Le monde spatial ne peut se développer sans nos écoles, sans la formation des jeunes ou des moins jeunes. La connaissance, la curiosité, l’ouverture sur le monde, représentent de vraies clés de succès et un passeport pour se construire un avenir beaucoup plus radieux. Des jeunes entreprenants, volontaires, conscients de leur rôle dans la société, sauront dessiner le futur de demain, j’en suis convaincu. »

Le tweet sur : https://twitter.com/CNES/status/718440571900137472

_____
Contacts
Pascale Bresson Tél. 01 44 76 75 39 pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet Tél. 01 44 76 78 37 julien.watelet@cnes.fr

Publié dans :