12 Janvier 2018

Le CNES présente ses vœux à la Guyane, Thomas Pesquet invité d’honneur de la cérémonie

Le rendez-vous incontournable des vœux du CNES à la Guyane s’est tenu jeudi 11 janvier à Cayenne. Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Didier Faivre, Directeur du Centre Spatial Guyanais (CSG) ont présenté les vœux de l’Établissement aux parlementaires, institutionnels, socioprofessionnels et représentants des communes ainsi que de tous les corps de l’État. Ils ont également rendu hommage aux équipes du CSG, pour les succès de 2017, une nouvelle année de records avec 11 lancements au CSG et 82 succès d’affilée pour Ariane 5.

L’ensemble des acteurs qui ont contribué aux succès du CSG cette année, notamment les collaborateurs du CNES en Guyane dans ses différents rôles, opérateur, investisseur ou développeur, ont été l’objet à la fois de félicitations et de remerciements. Jean-Yves Le Gall a ainsi rappelé qu’en 2017, 11 lancements ont été réalisés, dont l’emblématique 82ème lancement réussi d’affilée d’Ariane 5 et la mise en orbite à cette occasion, des 19ème, 20ème, 21ème et 22ème satellites de la constellation Galileo.

Le Président du CNES est ensuite revenu sur l’action du CNES en faveur du développement local. Il a rappelé le soutien plein et entier du Président de la République et de son gouvernement au CSG, sur la base des axes stratégiques et politiques retenus par l’État et la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) dans le cadre des Contrats de Plan État-Région. Et plus récemment, le plan de soutien annoncé en fin d’année par les ministres des Outre-mer et de l’Enseignement supérieur, notamment pour l’éducation et l’enseignement supérieur, le désenclavement et l’aménagement du territoire et la valorisation de sites touristiques sous la responsabilité du CNES.

Enfin, il a mentionné le cinquantenaire de l’inauguration du CSG qui a vu en avril 1968, le lancement de la première fusée sonde Véronique. L’occasion de souligner qu’il n’y a pas de Guyane sans spatial, ses 4.700 emplois directs, indirects et induits, représentant 15% du PIB et pas d’activité spatiale sans Guyane grâce à sa position géographique idéale. C’est une relation gagnant-gagnant qui s’est installée depuis 50 ans entre le CNES et la Guyane, qui permet à l’Europe un accès autonome à l’espace et le spatial permet au monde entier de venir en Guyane.

À l’issue de cette cérémonie, Jean-Yves Le Gall a déclaré « Le Centre Spatial Guyanais, port spatial de l’Europe, est l’un des sites de lancement les plus performants et les plus efficaces du monde et ces succès, ces records de 2017, c’est à chacun d’entre vous que nous les devons et je tiens personnellement à vous remercier pour ces résultats remarquables. L’année 2018 sera l’occasion de relever de nouveaux défis pour lesquels votre engagement et votre motivation, seront une nouvelle fois primordiaux. Je souhaite aussi remercier très chaleureusement tous nos partenaires guyanais, le Préfet et les services de l’État, les acteurs institutionnels de la région, du département et des municipalités ainsi que tous les industriels et les entreprises sans lesquels de tels succès n’existeraient pas. En 2018, le CNES aura l’espace en tête. Ce soir, nous avons tous ici la Guyane en tête ! »

CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart          Attaché de presse        Tél. 01 44 76 74 51      raphael.sart@cnes.fr