2 Juillet 2018

Les lauréats de l’édition «#ActInSpace®» 2018

La cérémonie de remise des prix de la troisième édition du concours ActInSpace, organisée par le CNES, l’ESA et l’ESA BIC SUD France (1), s’est tenue lors du Toulouse Space Show 2018. Créé pour favoriser la création de start-up à partir de technologies issues du spatial, le concours a réuni cette année 2.229 participants présents dans 53 villes de 32 pays, répartis sur cinq continents et ayant proposé 510 projets de start-ups utilisant des technologies, des données et des infrastructures venant du spatial.

Ce sont plusieurs prix qui sont venus ponctuer l’édition 2018 du concours ActInSpace, remis à l’occasion du Toulouse Space Show par le Président du CNES et tous les partenaires d’ActInSpace.

Le grand prix ActInSpace International, un vol en apesanteur dans l’A310 ZERO-G, a été remis à l’équipe australienne Wright Team Incorporated, qui propose un système d’identification et d’enregistrement inviolable pour les opérateurs de drones. La technologie utilisée s’appuie sur un brevet du CNES basé sur Galileo.

Le grand prix ActInSpace France, assister à un lancement au Centre Spatial Guyanais, a été décerné à l’équipe de Cannes et à son projet Lycie, pour une application qui permet de rendre la conduite automobile plus sûre. Ce projet est basé sur un brevet du CNES permettant la détection de comportement atypique.

Le prix du public International a été remis par l’ESA à une équipe berlinoise QT-Space qui propose de développer un système laser à fréquence stabilisée (horloge Quantum). Ces horloges joueront un rôle très important pour les futures missions de navigation et peuvent aider à fournir une distance plus précise.

Le prix Fabspace a été remis par Aerospace Valley et l’Université Paul Sabatier à l’équipe Vindo des Pays-Bas, qui propose une solution innovante permettant d’une part, d’aider les gens qui déménagent à trouver la ville qui leur convient le mieux à travers une application utilisant entre autre des données Copernicus et d’autre part, d’inciter les villes à s'adapter à leurs besoins.

Les prix Airbus Defence & Space, sponsor de l’événement, se sont déclinés en deux catégories :
-    Le prix Innovation a été remis à deux équipes. L’une venant du Portugal et s’appelant Spaceway-PT explorers, qui propose un service de transfert de données spatial dans le Cloud rapide et sécurisé. La deuxième venant de Singapour et s’appelant Insert Space, qui propose un système de fabrication 3D de micro-propulseur pour des cubesats (3D fabrication for microthrusters).
-    Le prix Entrepreneuriat a été décerné à une équipe française de Toulouse, Team Alpha, pour son projet Greenwest qui vise à appliquer l'intelligence artificielle aux données satellitaires afin de développer des solutions hybrides d'énergies renouvelables (RE) optimales pour des déploiements régionaux. Le défi avait été posé par la coopérative agricole InVivo.

Le prix de l’entreprenariat féminin a été remis par Eban à l’équipe Firefly du Portugal, qui propose une solution pour lutter contre les incendies de forêt basé sur l’utilisation de données satellites et du Machine Learning.

Le prix de l’agence du GNSS européen GSA a été décerné à l’équipe Tensor Science d’Azerbaïdjan pour leur projet Geospinner qui propose aux utilisateurs un produit divertissant basé sur les règles du géocaching (loisir qui utilise Galiléo pour rechercher ou dissimuler des geocaches qui sont des boîtes avec des objets de différents types et valeurs). La spécificité du projet repose sur l’aspect divertissant du produit : le but est de trouver les geocaches avec des indications/énigmes (au lieu de coordonnées).

Le prix du spatial pour aider l’humanité a été remis par la MAIF à l’équipe toulousaine Seiryu qui propose un service pour la protection des arbres.

De nombreux autres prix ont été décernés lors de la finale française par l’INPI pour la protection de la propriété Intellectuelle, par Harmonie mutuelle pour le meilleur usage du spatial dans la santé, par la DGA pour le meilleur usage du spatial dans le militaire et le militaire et le civil et enfin par l’explorateur Stephane Levin pour l’équipe proposant le meilleur service issu du spatial pour l’accompagner dans son expédition dans le désert du Namib.

La course ne fait que commencer pour les candidats qui seront accompagnés par les structures locales et régionales pour transformer leurs idées en entreprises, y compris par l’un des 20 incubateurs de l’ESA.

Rendez-vous est d’ores et déjà donné pour la quatrième édition d’ActInSpace en 2020.

Plus d’infos sur : www.actinspace.org

 (1) ESA BIC Sud France : Créé depuis 2013, l’ESA BIC Sud France est le seul incubateur de l’ESA (European Space Agency) en France. Il en existe 17 autres en Europe. L’ESA BIC Sud France est coordonné par le pôle de compétitivité Aerospace Valley, avec le soutien du CNES et du cluster SAFE. Il regroupe six incubateurs des régions Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Provence Alpes Côtes d’Azur : Technopole Bordeaux Technowest, ESTIA Entreprendre, Nubbo, CEEI Théogone, BIC Montpellier et Incubateur Paca Est. Depuis sa création l’ESA BIC Sud France a soutenu 58 entreprises. Plus d’informations sur : www.esa-bic.fr (nouveau site !) et http://esabicsudfrance.scoop.it/t/news-187

_____
CONTACTS

ESA BIC Sud France
Sylvie Lagarrigue    Tél. 06 79 68 14 05    lagarrigue@aerospace-valley.com
Aurélie Baker    Tél. 05 61 14 58 02    baker@aerospace-valley.com

CNES
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse     Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr