30 Septembre 2016

L’espace français à Guadalajara pour le 67ème IAC - Jean-Yves Le Gall, Président de l’IAF

La 67ème édition de l’IAC (International Astronautical Congress), le rendez-vous annuel de la communauté spatiale internationale, s’est achevée le vendredi 30 septembre, à Guadalajara, par la prise de fonction effective de Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, comme Président de l’IAF (International Astronautical Federation), à la suite d’un émouvant passage de témoin de la main de Kiyoshi Higuchi, à la tête de la Fédération depuis quatre ans.

Comme c’est le cas chaque année, l’IAC aura une nouvelle fois tenu ses promesses, en rassemblant 5.217 représentants de la communauté spatiale internationale, scientifiques, universitaires, représentants d’agences ou industriels. On retiendra de cette 67ème édition, la multiplication des projets d’exploration de Mars, présentés par les agences spatiales, les industriels historiques de l’espace et les représentants du NewSpace. En parallèle, les chefs d’agences spatiales du monde entier ont réaffirmé leur volonté de continuer à œuvrer sans relâche pour la sauvegarde du climat, notamment via la conception et la mise en orbite d’outils dédiés, comme les satellites MicroCarb ou Merlin, ou encore en mettant à disposition des scientifiques du monde entier les résultats fournis par les satellites d’observation de la Terre.

Autre moment phare de ce 67ème IAC, sa séance de clôture dont le point d’orgue a été le passage de témoin, à la présidence de l’IAF, entre Kiyoshi Higuchi, Directeur à la JAXA (l’agence spatiale japonaise) et Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, qui avait été élu à l’unanimité à Jérusalem, en octobre 2015, alors qu’il était déjà Vice-Président de l’IAF, chargé des relations avec l’industrie. Comme le veut la Constitution de la Fédération, il accède à présent à la présidence de l’IAF pour une durée de trois ans.

A cette occasion, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Je mesure l’honneur qui m’est fait aujourd’hui alors que je prends la présidence de l’IAF. Notre Fédération joue un rôle fondamental sur la scène spatiale internationale, en rassemblant scientifiques, universitaires, représentants d’agences et industriels, venus du monde entier. A cet égard, l’IAC est la seule instance où tous les ans, se retrouvent tous ces responsables pour faire progresser nos connaissances et encourager la promotion du spatial. Je serai donc particulièrement fier d’assumer ces fonctions, pendant trois ans, à la suite de Kiyoshi Higuchi auquel je rends un hommage appuyé pour avoir renouvelé la gouvernance de l’IAF et l’avoir préparé aux défis à venir. Je remercie aussi le Bureau et l’Exécutif de l’IAF pour m’avoir préparé depuis un an à assumer cette fonction particulièrement prestigieuse. Enfin, je suis aussi particulièrement fier de l’implication de l’espace français dans le succès de l’IAF et de ce 67ème IAC, qui a donné lieu à des débats et des échanges très constructifs, dont plusieurs ont été le fruit du travail de ses collaborateurs. A cet égard, cette élection est aussi une reconnaissance du rôle majeur que joue la France sur la scène spatiale internationale. »

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr