10 Mars 2022

Mioara Mandea, Géophysicienne, lauréate de la médaille Emil Wiechert de la DGG

Mioara Mandea, géophysicienne CNAP (Conseil National des Astronomes et Physiciens), Sous-directrice Coordination Scientifique », Direction de la Stratégie au CNES, est lauréate de la médaille Emil Wiechert, plus haute distinction décernée par la DGG (Deutsche Geophysikalische Gesellschaft). Tous les 3 à 5 ans, cette dernière reconnaît un travail exceptionnel dans la discipline scientifique de la géophysique, et seulement 22 médailles ont été décernées depuis sa création en 1955. Mioara Mandea est récompensée « pour ses réalisations scientifiques exceptionnelles dans le domaine du géomagnétisme et la mesure des champs potentiels, via les moyens sols et satellitaires » et son « travail interdisciplinaire innovant qui se concentre sur le lien entre le géomagnétisme et la gravimétrie. »

Diplômée d’un doctorat en géophysique de l’Université de Bucarest et d’un doctorat en géophysique interne de l’IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris), Mioara Mandea s’intéresse aux variations du champ magnétique terrestre et son utilisation à l’étude de la structure profonde de la Terre, une discipline totalement renouvelée depuis trois décennies par l’observation depuis l’espace. On doit à Mioara Mandea plusieurs avancées scientifiques majeures, tant au plan de l’observation du champ magnétique terrestre depuis le sol et par satellites, qu’au plan de son interprétation en termes de structure interne de la Terre. Parmi ses plus importantes contributions, on peut citer ses travaux sur les secousses géomagnétiques (changements très rapides du champ magnétique générés par le noyau de la Terre), sur les variations décennales du champ magnétique et les mouvements du noyau liquide de la Terre, permettant de mieux comprendre l’origine de la dynamo terrestre. Ses travaux sur les processus complexes à l’interface noyau-manteau par l’analyse combinée des champs magnétique et de gravité sont basés sur données fournies par des missions spatiales françaises ou européennes.

Parmi les récompenses elle a reçu le prix Van Straelen de la Société Géologique de France, le prix international de l’Union Américaine de Géophysique, la médaille Petrus Peregrinus de l'Union Européenne des Géosciences, et elle est Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Mioara Mandea est membre titulaire de l’Académie des Scientifiques Roumains, de l’Academia Europaea, membre étranger de l’Académie Royale de Belgique, et membre correspondant du Bureau des Longitudes.

CONTACTS           
Olivia Baumann    Attachée de Presse    Tél. 01 44 76 76 77    olivia.baumann@cnes.fr
Pascale Bresson    Attachée de Presse    Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Responsable Presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr