15 Janvier 2021

POUR PRENDRE EN COMPTE LA DIVERSITE CROISSANTE DES TYPES DE LANCEURS ET DES AZIMUTS DE LANCEMENT, LE CNES SOUHAITE AMELIORER LA DISPONIBILITE DU CENTRE SPATIAL GUYANAIS

Au Centre Spatial Guyanais (CSG), l’évolution des azimuts de lancement conduit à une multiplication des tirs vers le Nord. Par ailleurs, de plus en plus de lanceurs différents et de sites de lancements associés sont à prendre en considération, notamment avec les nouveaux lanceurs et les démonstrateurs en préparation.

Ainsi, ce qui représentait au début des années 2000 une contrainte occasionnelle, neutralisant les mois d’été pour les lancements vers le Nord, devient une question de plus en plus présente et concerne maintenant des lancements plus nombreux.

De plus, le haut niveau d’exigence du CSG en terme de sécurité implique un fonctionnement sans faille du système de sauvegarde comprenant des redondances complexes, une seule panne pouvant entraîner un report de lancement.

Dans ce contexte, le CNES a décidé de réexaminer en profondeur l’ensemble des facteurs pouvant jouer sur la disponibilité du CSG, en intégrant des solutions innovantes dans le but d’améliorer sa disponibilité tout en garantissant la protection des personnes.

En particulier, la mise en œuvre de nouveaux systèmes et équipements va permettre d’envisager des stratégies opérationnelles beaucoup plus agiles.

Ce projet, qui rendra compte directement au Président du CNES, devra proposer des mesures qui pourront s’appliquer dès cette année, alors que le manifeste de lancement du CSG prévoit plusieurs lancements vers le Nord.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de Presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Responsable Presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr