Pour Thomas Pesquet les expériences préparées à Toulouse étaient les plus excitantes

Le 3 octobre, Thomas Pesquet est revenu au CADMOS, le centre d’aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales basé au centre spatial de Toulouse (CNES) où une équipe d’une quarantaine d’ingénieurs a travaillé à l’élaboration de 7 expériences pour le Français.
Publié dans : 
A propos de : 
Afficher également cette actualité dans les fils événements: 
L'actualité ne sera pas affichée dans les fils événements