13 Février 2019

Quatre satellites Galileo de plus en op√©rations, disponibilit√© accrue de la constellation ‚Äď En route vers un milliard d‚Äôutilisateurs !

Le 25 juillet 2018, quatre nouveaux satellites de la constellation Galileo, le programme européen de navigation par satellites, ont été placés sur leur orbite par Ariane 5. Pendant la première partie de la LEOP (Launch and Early Orbit Phase), les experts du CNES, depuis le Centre Spatial de Toulouse (CST), ont procédé à des opérations délicates et indispensables pour assurer leur mise en orbite intermédiaire qui leur a permis d’entrer en phase de dérive vers leurs positions finales. La deuxième partie de la LEOP s’est déroulée de septembre jusqu’à fin octobre. Les experts du CNES ont procédé à l’arrêt de la dérive et au positionnement final des satellites, en les plaçant sur leur emplacement prévu avec une précision de cinq mètres.

Les satellites sont ensuite entr√©s en phase de tests en orbite, In Orbit Testing (IOT), pour s‚Äôassurer que l‚Äôensemble des syst√®mes r√©pondaient aux exigences techniques de leurs missions. √Ä l‚Äôissue de cette phase, le 11 f√©vrier, la GSA (European Global Navigation Satellite Systems Agency), qui est responsable de la gestion op√©rationnelle et de l‚Äôexploitation des syst√®mes de navigation par satellite pour le compte de l'Union Europ√©enne, a officialis√© l‚Äôentr√©e en service de ces quatre satellites. Les performances de navigation de la constellation, notamment de ces quatre satellites, sont √©valu√©es par les experts du CNES pour le compte de GSA. Leur qualit√© est similaire aux autres satellites c'est-√†-dire excellente. Avec 22 satellites op√©rationnels, la g√©om√©trie de la constellation est presque optimale. Il est possible de calculer quasiment en permanence et mondialement un point (Position, Vitesse, Temps) ¬ę¬†Galileo-Only¬†¬Ľ avec une pr√©cision horizontale de un m√®tre pour 95% des mesures.

L‚Äôentr√©e en mode op√©rationnel de ces quatre satellites, mis √† poste sous la responsabilit√© du CNES, compl√®te la constellation Galileo, concluant ainsi un cycle d‚Äôacc√©l√©ration de son d√©ploiement depuis 2015. En trois ans, notamment gr√Ęce √† Ariane 5 qui a permis des lancements quadruples, la constellation est pass√©e de 6 √† 26 satellites. √Ä ce jour, Galileo fournit un service op√©rationnel √† plus de 650 millions d‚Äôutilisateurs. Ce service est en constante am√©lioration, en terme de disponibilit√© au fur et √† mesure que le nombre de satellites s‚Äôapproche de l‚Äôobjectif de 30 satellites. Seuls 24 satellites sont n√©cessaires pour apporter la pr√©cision de un m√®tre en tout point du globe et en permanence. Six satellites suppl√©mentaires permettront de faire face √† des pannes, √† des op√©rations de maintenance et remplaceront les satellites en fin de vie, afin d‚Äôassurer la continuit√© du service Galileo aupr√®s de ses centaines de millions d‚Äôutilisateurs.

√Ä l‚Äôissue de cette √©tape remarquable, Jean-Yves Le Gall, Pr√©sident du CNES et Pr√©sident du Conseil d‚Äôadministration de la GSA, a d√©clar√©¬†: ¬ę¬†L‚Äôentr√©e en mode op√©rationnel de ces quatre satellites est un v√©ritable succ√®s pour Galileo qui s‚Äôinscrit d√©sormais tr√®s concr√®tement dans le quotidien de chacun. √Ä ce titre, je tiens √† f√©liciter et remercier toutes les √©quipes qui ont contribu√© √† ce r√©sultat. Avec des services complets annonc√©s pour 2020 et une pr√©cision de positionnement d√©cim√©trique, Galileo est l‚Äôun des principaux symboles d‚Äôune Europe spatiale qui r√©ussit.¬†¬Ľ

_____
CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Rapha√ęl Sart¬†¬†¬† Attach√© de presse ¬†¬†¬† T√©l. 01 44 76 74 51 ¬†¬†¬† raphael.sart@cnes.fr