28 Mai 2020

RÉUNION DU COMITÉ DES PROGRAMMES SCIENTIFIQUES

Le Comité des Programmes Scientifiques (CPS) du CNES s’est tenu jeudi 28 mai, en vidéoconférence et dans le strict respect des mesures de distanciation. Le principal objectif du CPS est d’apporter son concours au Conseil d’Administration (CA) du CNES sur les sujets relatifs à la recherche scientifique spatiale et de proposer les priorités scientifiques des programmes du CNES.

En introduction, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, est revenu sur l’actualité des sciences spatiales de ces derniers mois. Malgré la crise du COVID-19 qui perturbe fortement les activités, de nombreux projets scientifiques spatiaux ont franchi des étapes majeures.  Dans le domaine des sciences de la Terre, le Conseil d’Administration du CNES a décidé de l’engagement de la mission TRISHNA pour l’observation à haute résolution spatio-temporelle dans l’infrarouge thermique de la surface terrestre, en coopération avec l’Inde. La revue de validation en vol de la première campagne de ballons stratosphériques, Strateole 2, s’est tenue le 7 mai, de façon dématérialisée, avec l’ensemble des partenaires scientifiques, y compris internationaux (Etats-Unis). Dans le domaine des sciences de l’Univers, le 19 mai a été livré le modèle de vol du spectrophotomètre proche infrarouge NISP (Near InfraRed SpectroPhotometer) pour être installé sur le satellite EUCLID, mission moyenne du programme Cosmic Vision de l’ESA. Les ultimes publications de la collaboration Planck viennent de paraitre avec des articles de synthèse décrivant le traitement des données et synthétisant les derniers résultats cosmologiques de la mission.

La situation actuelle inédite a aussi permis d’illustrer l’apport du spatial face aux problématiques environnementales. Le CNES a été auditionné par l’Assemblée Nationale sur l’évolution de la pollution pendant le confinement. Ce fut l’occasion de faire état de résultats issus des missions d’observation de la Terre, des satellites Copernicus (Sentinel-5P pour le dioxyde d’azote) et des instruments IASI (monoxyde de carbone, ammoniac, méthane…).

Le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) du CNES 2016-2020 « Innovation & Inspiration » arrivant à son terme, la préparation du COP 2021-2025 a également démarré sur la période. Dans la perspective de l’évaluation du CNES par le Haut Conseil d’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (HCERES), le CNES a remis son rapport d’auto-évaluation le 20 mars dernier, en vue de l’évaluation de cette instance en amont de la constitution du COP 2021-2025.

Le Comité des Programmes Scientifiques s’est ensuite vu présenter l’avancement détaillé des programmes scientifiques du CNES, pour les sciences de l’Univers et les sciences de la Terre, ainsi qu’un point spécifique dédié aux actions et projets du CNES en matière d’exploration et de vol habité.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr