30 Juin 2016

Rosetta tirera sa révérence le 30 septembre 2016 - Elle donnera un ultime baiser à sa comète

La mission spatiale de tous les records, qui a tenu en haleine l’Europe et le monde entier, depuis l’atterrissage de Philae, le 12 novembre 2014, sur la comète Churyumov-Gerasimenko, va se terminer le 30 septembre. Pour conclure de façon magistrale sa mission, Rosetta, après une descente contrôlée inédite, ira rejoindre Philae et donnera un ultime baiser à sa comète.

La mission Rosetta touche à sa fin. Il est temps pour Rosetta de rejoindre son compagnon Philae et de se diriger à son tour vers « Tchoury », après 12 années passées dans l’espace, dont deux dans l’environnement proche de sa comète. En effet, Rosetta, Philae et la comète s’éloignent chaque jour un peu plus du Soleil, la seule source quotidienne d’énergie pour l’orbiteur et l’atterrisseur et la distance va s’accentuer jusqu’à atteindre 850 millions de kilomètres. Dès 600 millions de kilomètres, il sera très difficile d’emmagasiner assez d’énergie pour que Rosetta puisse travailler dans ces conditions extrêmes, d’où la décision de terminer sa mission en beauté.

Rosetta rejoindra donc lentement sa comète, à environ la moitié de la vitesse de Philae lors de son approche, soit environ 50 centimètres par seconde, prenant en temps réel des clichés à très haute résolution et faisant des mesures scientifiques totalement inédites, offrant aux scientifiques de nouvelles données que seule une approche finale pouvait garantir. Dès le contact avec la surface de la comète, les communications cesseront, ainsi que les opérations menées par Rosetta.

C’est en août prochain que les scientifiques en charge de la navigation opéreront les derniers changements de trajectoire, afin de permettre à Rosetta d’effectuer une série d’orbites elliptiques autour de sa comète, en s’en rapprochant de plus en plus. Le choix de la zone d’impact n’est pas encore arrêté et sera communiqué ultérieurement, les scientifiques travaillant encore sur les différents scenarii possibles.

Pour Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, « Cette annonce peut certes paraître un peu triste, vu à quel point le monde entier s’est ému de cette mission incroyable, allant jusqu’à personnifier Rosetta et Philae. Mais c’est pour eux deux la plus belle des fins de mission avec à la clé la possibilité d’effectuer de nouvelles mesures et des prises de vue au plus près de la comète, qui permettront d’apporter de nouvelles données originales pour la communauté scientifique mondiale. Et quelle plus belle fin pour Rosetta que de donner un ultime baiser à sa comète ! »

_____
Contacts
Pascale Bresson    Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Julien Watelet    Tél. 01 44 76 78 37    julien.watelet@cnes.fr

Publié dans :