26 Février 2020

SEMINAIRE DES AFFAIRES INTERNATIONALES DU CNES, LE « REFLEXE FRANCE » DES PARTENAIRES SPATIAUX

Mercredi 26 février, s’est tenu au Centre Spatial de Toulouse (CST), le séminaire annuel des relations européennes et internationales du CNES, en présence de nombreux représentants institutionnels et des acteurs impliqués dans les coopérations spatiales françaises. Cette journée représente un moment fort de la vie du CNES et vise à faire le bilan des réalisations de l’année passée et des enjeux et des perspectives envisagées à court et à plus long terme.

En introduction de cette nouvelle édition, Lionel Suchet, Directeur Général délégué du CNES, est intervenu sur la place stratégique des coopérations internationales menées depuis plus de 50 ans, aussi bien avec les grands acteurs spatiaux traditionnels qu’avec les nouvelles puissances émergentes, en citant des exemples de missions d’excellences scientifiques et technologiques. Il a souligné également le rôle de la France et du CNES dans le succès de l’Europe spatiale, portée par la Commission européenne, l’ESA et les agences nationales.

Le programme de la journée a permis de faire un tour d’horizon exhaustif des actions internationales du CNES, notamment au Japon, en Asie du Sud-Est et en Inde et des perspectives dans le domaine de l’exploration, du climat, de l’innovation et des applications. Une session a été dédiée à l’Europe spatiale avec un focus sur la nouvelle Commission européenne et les ambitions du Commissaire français, Thierry Breton, en charge des activités spatiales. L’accent a été mis sur l’’influence de la France et le rôle du CNES au sein de la politique spatiale en Europe, notamment dans les programmes phares de l’Union Européenne, Copernicus, Galileo, GovSatCom, Space Surveillance and Tracking (SST) et la préparation du prochain cadre financier Horizon Europe 2021/2027. Enfin, la mise en œuvre des priorités de la France dans les programmes de l’ESA, à la suite de la Conférence ministérielle de Séville, a été présentée. 

En conclusion de cette journée, Pascale Ultré-Guérard, Directrice adjointe de la Programmation, de la Qualité et des relations internationales a déclaré : « Je me réjouis de poursuivre le développement de nos partenariats internationaux à tous les niveaux. Ils sont indispensables pour mener des projets ambitieux que la France ne pourrait conduire seule. Ces relations font rayonner l’excellence française dans le monde entier, au profit des intérêts industriels et économiques nationaux. Elles valorisent aussi les engagements de la France, notamment dans la lutte contre le changement climatique avec le Space Climate Observatory. »

CONTACTS           
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr