6 Octobre 2020

TEMPETE ALEX : CRUES ECLAIRS DANS LES ALPES-MARITIMES LES VALLEES DE LA VESUBIE ET DE LA ROYA, VUES PAR LES SATELLITES PLEIADES

Dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 octobre 2020, les Alpes-Maritimes ont été durement touchées par la tempête Alex. Conséquences de cette catastrophe naturelle d’une force rare, des crues éclairs ont conduit à un véritable spectacle de désolation sur plusieurs territoires. Le travail des secours est complexe, de nombreux villages ne sont accessibles que par les airs.

Dans ce contexte, le CNES a activé, dès le 3 octobre, les satellites Pléiades afin d’imager différentes zones touchées, notamment les vallées de la Vésubie et de la Roya. Lundi 5 octobre, les premières images non nuageuses ont été mises à disposition des institutionnels : Sécurité civile française (COGIC : Centre Opérationnel de Gestion Interministérielle des Crises), préfectures, DREAL (Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et services de secours, qui peuvent utiliser ces images satellitaires, d’une résolution de 70 cm, en tant qu’outil d’aide à la gestion des secours.

Images Pléiades vallée de la Vésubie : ici
Crédits à mentionner pour les images pré-catastrophe : ESRI World Imagery - 2016
Crédits à mentionner pour les images post-catastrophe : Pléiades @CNES 2020, distribution Airbus DS
Crédits à mentionner pour les images post-catastrophe au format carte : SERTIT 2020

A la demande du CNES, le SERTIT (Service National de Traitement d’Image et de Télédétection) a également réalisé des cartes de situation montrant la largeur des crues ainsi que les maisons emportées.

Cartes SERTIT disponibles ici : Saint-Martin-VésubieRoquebillièreBreil-sur-Roya
Crédits à mentionner : SERTIT 2020

Pléiades est un système français d'imagerie spatiale à très haute résolution, capable de fournir des images submétriques de n’importe quel point du globe en moins de 24 heures. Constitué de deux satellites placés sur la même orbite à 694 km d’altitude, ce dispositif fournit des images duales aux acteurs civils et militaires.

Son instrument optique doté d’un détecteur extrêmement sensible, en plus de son agilité, est l’atout maître de son dispositif. Il permet une réduction du temps d’exposition nécessaire à la production de chaque cliché, permettant d'obtenir un grand nombre d'images par jour (1.500 images par jour et par satellite).

Maître d'œuvre de l'ensemble du système Pléiades, le CNES a confié la maîtrise d'œuvre des satellites à Airbus Defence & Space et la réalisation de l’instrument d’optique à Thales Alenia Space. Au niveau européen, le programme Pléiades a bénéficié de la coopération avec la Suède, la Belgique, l'Espagne et l'Autriche, qui ont participé à la fabrication des satellites.

cp115-2020_-_tempete_alex.pdf (pdf - 315.12 Ko)

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Attaché de presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr