12 Mars 2021

VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU CENTRE SPATIAL DE TOULOUSE

Vendredi 12 mars 2021, le Président de la République et Florence Parly, Ministre des Armées ont visité le Centre Spatial de Toulouse où les a accueillis Jean-Yves Le Gall, Président du CNES. A l’occasion de ce déplacement, le Général de Division Aérienne, Commandant du Commandement de l’Espace, Michel Friedling, a présenté l’exercice AsterX, premier exercice militaire spatial français. Le Président de la République s’est ensuite rendu au FOCSE (French Operations Center for Science and Exploration) pour participer à une programmation de l’instrument français SuperCam qui équipe le rover Perseverance de la NASA, sur la planète Mars.

Depuis sa création en 1961, le CNES travaille au profit du ministère des Armées, l’un de ses trois ministères de tutelle, avec celui de l’Economie, des Finances et de la Relance et celui de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation. Le CNES est aujourd’hui impliqué dans la conduite de plusieurs programmes spatiaux militaires, l’exécution d’opérations spatiales spécifiques et la préparation de l’avenir. Le 13 juillet 2019, le Président de la République a annoncé la création d’un Commandement de l’espace (CDE) au sein de l’armée de l’Air et l’Espace. Créé le 3 septembre 2019, le CDE est chargé de la mise en œuvre de la politique spatiale militaire et poursuit sa montée en puissance. A terme, il devrait atteindre un effectif d’environ 500 personnes à l’horizon 2025. En parallèle de ce volet opérationnel, le CNES est aussi très impliqué dans la préparation des futures capacités spatiales militaires envisagées dans la stratégie spatiale de défense. Il est ainsi maitre d’ouvrage et maitre d’œuvre système du démonstrateur Yoda de surveillance de l’espace depuis l’espace, dont le lancement est prévu fin 2023.

Le 8 mars 2021, le CDE a lancé le premier exercice militaire spatial français, AsterX. Cet exercice tactique et opératif d’entraînement aux opérations spatiales militaires a rassemblé une cinquantaine de participants dont les experts opérationnels des différentes unités du CDE : le Centre de commandement et de contrôle des opérations spatiales (C3OS) de Paris, le Centre militaire d’observation par satellite (CMOS) de Creil et le Centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux (COSMOS) de Lyon. L’exercice a permis de tester les capacités à protéger les satellites français en cas d'attaque, d’entrée dans l’atmosphère de débris dangereux ou encore lors de la détection d’un satellite espion.

En fin de matinée, le Président de la République a rencontré les équipes de SuperCam au FOCSE. Véritable « couteau suisse » de la mission, SuperCam réunit cinq techniques de mesures destinées à étudier la géologie de Mars et aider à la sélection des échantillons que collectera le rover Perseverance. Son premier bilan de santé annoncé le 10 mars est excellent. Au terme des opérations de vérification, la mission scientifique de Perseverance commencera véritablement. Au FOCSE, les scientifiques de nombreux laboratoires du CNRS et de ses partenaires, ainsi que les ingénieurs des opérations du CNES se préparent à cette prochaine phase qui va durer plusieurs années. Un bel avenir et de nombreuses découvertes scientifiques lui sont promis.

CONTACTS
Pascale Bresson     Attachée de Presse     Tél. 01 44 76 75 39    pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart    Responsable Presse    Tél. 01 44 76 74 51    raphael.sart@cnes.fr