12 Février 2018

Visite officielle du Premier ministre aux Emirats Arabes Unis, le CNES et l’UAESA vont développer un satellite hyperspectral pour observer le changement climatique

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a effectué, samedi 10 et dimanche 11 février, une visite officielle aux Emirats Arabes Unis à l’occasion du World Government Summit. Lors de ce déplacement, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Ahmed Belhoul Al Falasi, Président de l’UAESA (United Arab Emirates Space Agency), ont signé un accord pour développer un satellite utilisant l’imagerie hyperspectrale pour lutter contre le changement climatique.

Cet accord, signé en présence du Premier Ministre et de S. E. Mohammed ben Rachid Al Maktoum, Premier Ministre et Vice-Président des Emirats Arabes Unis et Emir de Dubaï, est la première réalisation concrète de l’accord signé le 9 novembre 2017, lors de la visite officielle aux Emirats Arabes Unis du Président de la République, qui prévoyait de :
•    Soutenir la proposition de créer un Observatoire Spatial du Climat dans le cadre de la Déclaration de Paris, adoptée depuis à l’occasion du « One Planet Summit » tenu le 12 décembre 2017 à Paris.
•    Approfondir la coopération entre les deux pays, concernant l’observation de la Terre, afin d’accroître le rôle des missions spatiales dans la lutte contre le changement climatique.
•    Echanger de façon renforcée entre les équipes du CNES et de l’UAESA pour consolider les résultats des études sur le climat, menées par les deux pays.

La France et les Emirats Arabes Unis sont très actifs dans la mobilisation du secteur spatial en faveur du climat. Leur engagement s’est notamment illustré au travers des Déclarations de Mexico, de New Delhi et de Marrakech ainsi qu’à travers leur soutien aux décisions prises lors du « One Planet Summit » dont la création de l’Observatoire Spatial du Climat.

A l’issue de cette signature, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Ce nouvel accord entre le CNES et l’UAESA montre encore une fois la volonté de nos deux pays d’avancer ensemble dans le domaine spatial. La France est un acteur majeur du secteur et les Emirats Arabes Unis sont l’une de ces nouvelles puissances spatiales qui développent de nouveaux programmes et de nouvelles missions. La signature de ce jour marque le début de cette mission conjointe d’observation de la Terre en imagerie hyperspectrale. Dans un mois, nos équipes se réuniront à Toulouse pour travailler à la définition et la planification du programme et nous ferons un premier point d’avancement, début mai à Abou Dabi, lors du Global Space Congress. »

CONTACTS
Pascale Bresson    Attachée de presse     Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart          Attaché de presse        Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr

Publié dans :