22 Novembre 2017

Volet spatial du « One Planet Summit », le CNES à la conférence sur la coopération internationale en faveur de sociétés à faibles émissions et résilientes

Mercredi 22 novembre à Bonn, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé au panel des chefs d’agences spatiales, sur le thème du « Changement climatique, un challenge pour le monde et le secteur spatial ». Ce panel s’est tenu dans le cadre de la Conférence sur la coopération internationale en faveur de sociétés à faibles émissions et résilientes, organisée par l’UNOOSA (United Nations Office for Outer Space Affairs) et le DLR (German Aerospace Center). Cette conférence vise à contribuer à UNISPACE+50 et à l’Agenda 2030 dans le domaine de la lutte contre le changement climatique.

Développer des synergies entre les technologies spatiales, dans un effort coordonné, afin de lutter contre le changement climatique, est l’une des priorités du CNES. En 2015, la COP21 a donné naissance à un accord universel en faveur du climat et le CNES a contribué à ce succès en montrant le rôle unique des satellites dans l’observation, la compréhension du climat, l’étude et la prévision des perturbations climatiques. Le 12 décembre 2017 se tiendra à Paris le « One Planet Summit » organisé à l’initiative du Président de la République et le CNES met toute son expertise au service de ce rendez-vous international.

La volonté des agences spatiales de soutenir l’Accord de Paris se reflète dans la Déclaration de New Delhi préparée par le CNES et l’ISRO (Indian Space Research Organisation) par laquelle les agences se sont engagées à coordonner leurs moyens pour mesurer les gaz à effet de serre. La Déclaration de Marrakech, discutée à la COP22, souligne quant à elle l’appui du secteur dans le domaine de la gestion de l’eau. En 2015, la Déclaration de Mexico actait déjà le fait que les agences spatiales ont pour double mission d’aider à mieux comprendre le climat et de contrôler les engagements internationaux pris pour accompagner son évolution. A l’occasion du « One Planet Summit » le CNES proposera à 60 agences spatiales la Déclaration de Paris, dont la mesure phare est la mise en place d’un observatoire spatial du climat afin de renforcer la fédération des efforts des agences spatiales dans la lutte contre le changement climatique. Cet observatoire s’adossera sur les compétences du CEOS, le Comité des Satellites d’Observation de la Terre et sera promu à l’occasion de la conférence UNISPACE+50 en 2018.

En associant UNISPACE+50 à l’Agenda 2030, aux ODD (Objectifs de Développement Durable), à l’Accord de Paris et au cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques, le secteur spatial contribue largement à ces initiatives. L’espace est un facteur clé pour la réalisation des ODD, il contribue à promouvoir la coopération mondiale sur le développement durable et la lutte contre le changement climatique.

En marge de cette conférence, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Le rendez-vous d’aujourd’hui a été l’occasion de renforcer la coopération entre nos agences concernant le changement climatique, la réduction des risques et des catastrophes. La Déclaration de Paris était également au cœur des échanges pour permettre son adoption lors de la rencontre des chefs d’agence spatiale, organisée par le CNES la veille du « One Planet Summit ». »

CONTACTS
Fabienne Lissak      Responsable des Relations Médias    Tél. 01 44 76 78 37     fabienne.lissak@cnes.fr
Pascale Bresson    Attachée de presse                               Tél. 01 44 76 75 39     pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart          Attaché de presse                                  Tél. 01 44 76 74 51     raphael.sart@cnes.fr